Coronavirus

Coronavirus: le Valais accorde un supplément aux médecins qui vaccinent

chargement

Gestion de la pandémie Le Conseil d’Etat valaisan a décidé d’accorder un supplément de 8 francs par injection du vaccin anti-Covid aux cabinets médicaux.

 14.10.2021, 16:26
En Valais, 36% des vaccinations contre le Covid se pratiquent en cabinet médical.

Depuis le 1er octobre, les médecins n’ont droit qu’à 16 fr. 50 pour chaque vaccin Covid injecté, au lieu de 24 fr. 50, montant initialement défini dans la convention tarifaire nationale.

Le Conseil d’Etat valaisan a décidé de verser la différence, soit 8 francs par piqûre, pour les encourager à poursuivre la vaccination. L’exécutif cantonal justifie ce coup de pouce financier par le fait qu’en Valais 36% des injections Covid sont réalisées dans les cabinets médicaux.

Campagne de vaccination dans les communes

L’Etat du Valais annonce encore que la campagne de vaccination dans les communes se poursuit avec une unité mobile présente à Fully le samedi 16 octobre, à Vissoie le 4 novembre et à Evionnaz le 11 novembre. Les inscriptions se font via le site internet vs.covid-vaccin.ch.

Durant le mois de novembre, la vaccination sera proposée dans les écoles professionnelles.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CoronavirusVaccination: le canton soutient les médecins valaisans. Ils jugent la mesure insuffisanteVaccination: le canton soutient les médecins valaisans. Ils jugent la mesure insuffisante

PANDÉMIECoronavirus: le Conseil fédéral lance son offensive pour accélérer la vaccinationCoronavirus: le Conseil fédéral lance son offensive pour accélérer la vaccination

PandémieCoronavirus: les Romands ne se sont pas rués sur le vaccin Johnson & JohnsonCoronavirus: les Romands ne se sont pas rués sur le vaccin Johnson & Johnson

Top