Réservé aux abonnés

Coronavirus: le président des enseignants romands veut des tests systématiques à l’école

Président des enseignants romands, Samuel Rohrbach refuse la vaccination obligatoire contre le coronavirus.
10 août 2021, 00:01 / Màj. le 10 août 2021 à 07:34
Waehrend eines Corona PCR-Speichelpooltests in der Klasse 6D an der Kantonsschule Wiedikon nehmen Schuelerinnen und Schueler eine salzige Fluessigkeit fuer eine Minute in den Mund um Speichel zu sammeln, fotografiert am Dienstag, 18. Mai 2021, in Zuerich. In der sechsten Klasse wird bis zu den Maturiaetspruefungen woechentlich ein Corona PCR-Speichelpooltest durchgefuehrt, um die Maturitaetspruefungen sicher durchfuehren zu koennen. Bei einem positiven Poolresultat finden die nachfolgenden Einzeltestungen an der Schule statt. Damit sich die Situation weiter beruhigen kann, hat sich die Kantonsschule Wiedikon entschieden, schrittweise repetitive Massentests durchzufuehren. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Alors que certains enfants hument encore l’air pur des montagnes ou profitent des joies de la plage, d’autres ont déjà repris le chemin studieux de l’école – tout dépend du canton de résidence, fédéralisme oblige. En cette période de rentrée scolaire, le Syndicat des enseignant∙es romand∙es (SER) a fait le point hier, accompagné par ses homologues alémaniques. Entretien avec son président Samuel Rohrbach.

Cette année scolaire débute à nouveau en contexte de pand&e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois