Coronavirus

Coronavirus: la Suisse compte vacciner 80% de la population pour éviter une «sévère vague» en automne

chargement

Objectif En raison d’une probable future propagation du variant Delta, la Confédération et les cantons veulent vacciner 6,9 millions de personnes. Un chiffre plus ambitieux que les 5,2 à 5,7 millions souhaités auparavant. Pour l'épidémiologiste Andreas Cerny, des leçons doivent être tirées de la situation en Israël.

 27.06.2021, 08:07
Le variant Delta peut particulièrement être dangereux pour les personnes non vaccinées.

La Confédération et les cantons se sont fixés comme objectifs que 80% de la population suisse soit vaccinée contre le Covid-19, rapporte la NZZ am Sonntag en se basant sur plusieurs sources bien informées. Rapporté à l’ensemble de la population, cela représente 6,9 millions de personnes vaccinées. Auparavant, on tablait sur la vaccination de 5,2 à 5,7 millions de personnes.

Nous nous attendons à ce que le variant Delta soit dominant en Suisse d’ici quatre à six semaines.
Urs Karrer, vice-président de la taskforce scientifique de la Confédération

L’objectif a été relevé en raison du variant Delta. «Nous nous attendons à ce que le variant Delta soit dominant en Suisse d’ici quatre à six semaines», indique Urs Karrer, vice-président de la taskforce scientifique de la Confédération, cité dans le journal. Il peut se révéler dangereux en particulier pour les personnes non vaccinées. Il convient que le maximum de personnes possible soit vacciné afin d’éviter une sévère vague en automne.

L’Office fédéral de la santé publique cible désormais différents groupes, dont les jeunes femmes. Les cantons prennent également des mesures pour que le plus grand nombre possible de personnes soient vaccinées.

«Il faut tirer les leçons de ce qui se passe en Israël»

Israël est parmi les pays qui ont été les plus rapides à vacciner contre le Covid-19. L’assouplissement des mesures de protection qui a suivi est arrivé trop tôt cependant, estime l’épidémiologiste Andreas Cerny. «Nous devrions en tirer des leçons», avertit-il.

«Les assouplissements en Israël ont été trop précoces et trop élargis pour une couverture vaccinale de 60%», relève M. Cerny dans une interview avec la SonntagsZeitung. En ce qui concerne la Suisse, il aurait souhaité une ouverture plus lente que celle décidée récemment par le Conseil fédéral et entrée en vigueur samedi.

Les assouplissements en Israël ont été trop précoces et trop élargis pour une couverture vaccinale de 60%.
Andreas Cerny, épidémiologiste

Les assouplissements, l’été avec les vacances et autres événements, ainsi que la propagation du variant delta constituent «un mélange explosif», s’inquiète M. Cerny, Davantage de cas et une quatrième vague sont ainsi programmés, selon lui. Les discussions, qui ont eu lieu à l’été et à l’automne 2020 sur le renforcement des mesures sanitaires et de nouvelles fermetures, reviendront. Si le nombre de cas augmente à nouveau, des mesures ciblées devront être prises, assure-t-il.

Si l’on laisse le nombre de cas augmenter sans contrôle à l’automne, même avec un taux de vaccination de 70%, les hôpitaux et les unités de soins intensifs risquent d’être à nouveau surchargés, avertit M. Cerny. Et d’ajouter qu’une façon de limiter les risques est d’avoir des événements dont l’entrée n’est possible qu’avec le certificat Covid.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Prise de positionCoronavirus: le directeur de Suisse Tourisme appelle les jeunes à se faire vaccinerCoronavirus: le directeur de Suisse Tourisme appelle les jeunes à se faire vacciner

AssouplissementsCoronavirus: masque, resto, disco, grandes manifs, parc aquatique… ce qui change dès le 26 juinCoronavirus: masque, resto, disco, grandes manifs, parc aquatique… ce qui change dès le 26 juin

InterviewCoronavirus: comment les économies peuvent sortir de la criseCoronavirus: comment les économies peuvent sortir de la crise

Tests sanitairesCoronavirus et contamination par aérosols: comment réduire le risque dans une salle de concertCoronavirus et contamination par aérosols: comment réduire le risque dans une salle de concert

ENSEIGNEMENTCoronavirus: après la pandémie, l'école allemande veut faire son rattrapage numériqueCoronavirus: après la pandémie, l'école allemande veut faire son rattrapage numérique

Top