Coronavirus
 04.06.2020, 16:00

Coronavirus: la police valaisanne maintient une politique préventive

chargement
La police valaisanne veut continuer de miser sur la prévention et la discussion.

Pandémie Tandis que le Conseil fédéral décide de renoncer d’amender le non-respect de distanciation sanitaire, la police valaisanne entend continuer d’assurer une présence préventive et dissuasive.

Le Conseil fédéral a décidé de renoncer d’amender le non-respect de la distanciation sanitaire introduite pour lutter contre le Coronavirus. Mesure qui ne devrait pas changer fondamentalement le quotidien des Valaisans.

«Si nous avons été très vifs dans l’information aux citoyens et répressifs face aux récalcitrants durant la période critique, nous sommes restés dans la proportionnalité lorsque la courbe pandémique s’est drastiquement inversée, en optant pour une attitude préventive. C’est toujours le cas actuellement». Porte-parole de la police cantonale, Stève Léger rappelle que la police cantonale veut privilégier «une présence sécuritaire, préventive et dissuasive».

Gare aux rassemblements de plus de 30 personnes

La police valaisanne en appelle ainsi à la responsabilité individuelle pour éviter une nouvelle vague de cas. «Notre stratégie additionnée à l’excellente attitude de notre population a fait que nous n’avons pas connu de débordements comme des matchs «sauvages» qui ont eu lieu ailleurs par exemple», se plaît à rappeler Stève Léger. . La Police affirme cependant rester attentive à la mise sur pied d’éventuels grands rassemblements sauvages. « Dans ce cas, dans une première phase nous interviendrons dans un esprit préventif. Puis, si les personnes devaient ne pas obtempérer, nous procéderions à la dispersion du rassemblement.»

Dans le cadre des mesures d’assouplissement actuelles, la Confédération se propose aussi d’en appeler à la responsabilité individuelle des citoyens. «Il reste recommandé de maintenir la distance de deux mètres entre chaque personne. Dans le cas de rassemblements de 30 personnes maximum, les autorités veulent croire qu’une proportion suffisante des personnes rassemblées se connaît et qu’il est possible de déterminer qui était présent afin de pouvoir procéder à la recherche des contacts. L’ordonnance sur le Covid prévoit toutefois encore des amendes, notamment pour les rassemblements de plus de 30 personnes ou le tourisme d’achat.

A lire aussi: Coronavirus: les mesures prises en Suisse ont fortement réduit les cas

A lire aussi : Coronavirus: la police veille, des sanctions sont prévues pour les contrevenants aux mesures de lutte


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TraçageSwissCovid: en Valais, les employés des hôpitaux sont libres de choisirSwissCovid: en Valais, les employés des hôpitaux sont libres de choisir

TraçageLe traçage sera renforcé dans les bars et discothèques valaisansLe traçage sera renforcé dans les bars et discothèques valaisans

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles dimanche 12 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles dimanche 12 juillet

Etats-UnisPassé par une «Covid party» au Texas, il meurt du coronavirusPassé par une «Covid party» au Texas, il meurt du coronavirus

EpidémieFootball: le président du FC Zurich, Ancillo Canepa, aussi infectéFootball: le président du FC Zurich, Ancillo Canepa, aussi infecté

Top