Coronavirus
 18.05.2020, 15:00

Coronavirus: la lecture à voix haute à pratiquer à la maison

chargement
Jean-Marc Richard, l’un des parrains, avait lu une histoire  à des enfants en 2019. Il a préparé une vidéo pour le 27 mai.

Bon plan La Journée de la lecture à voix haute se déroulera le 27 mai dans les foyers. Une sélection de livres est à disposition.

Offrir un peu de son temps pour raconter des histoires ouvre de nombreuses portes. Les organisateurs de la Journée de la lecture à voix haute le savent bien.

 Ils soulignent que la formule permet le partage, est une source de plaisir qui crée de la proximité et aussi un outil pédagogique. «Elle améliore la capacité de l’enfant à s’exprimer et à comprendre des textes et participe à élargir son vocabulaire.», notent-ils par exemple.

Pour aider les novices, des astuces sont à découvrir sur internet.

Troisième édition à la maison

La troisième manifestation de l’Institut suisse Jeunesse et Médias ne se déroulera pas dans des écoles et des institutions mais principalement à la maison, en famille. Mais sur le site dédié, des vidéos des parrains seront diffusées. Six personnalités ont accepté de relever le défi en langue française.

Des ouvrages à la clé

Pour encourager les intéressés à se lancer, un concours a aussi été mis sur pied. Les amateurs pourront tenter de gagner trois livres. La pandémie ne doit pas constituer un frein. Aux grands-parents habitués à l’exercice, il est conseillé d’utiliser des logiciels comme Skype ou tout simplement de faire la lecture par téléphone.

Le 27 mai, des dizaines de milliers de proches devraient pouvoir ainsi vivre ensemble de belles histoires. Bernard Utz, l’un des coordinateurs de projet, explique que depuis le lancement, le succès est au rendez-vous. En 2019, 50 000 participants avaient été estimés sur tout le territoire helvétique.

En Valais, huit événements publics et seize rendez-vous dans des établissements scolaires avaient été proposés.

En savoir plus: Infos et inscriptions

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Bon planUn blog gratuit pour le plaisir de lire et d’écouter, seul ou en familleUn blog gratuit pour le plaisir de lire et d’écouter, seul ou en famille

A découvrirLe Valais au cœur de trois livres pour enfantsLe Valais au cœur de trois livres pour enfants

Bon planCoronavirus: la passion du cinéma, même en ligne, n’attend pas le nombre des annéesCoronavirus: la passion du cinéma, même en ligne, n’attend pas le nombre des années

Top