Réservé aux abonnés

Coronavirus: la France pourrait connaître un ralentissement économique inédit depuis plusieurs décennies

Quand bien même le pire serait passé en matière sanitaire, aux yeux de certains économistes, l’Hexagone pourrait faire face à l’une des pires crises économiques de son histoire récente.
27 avr. 2020, 00:01
/ Màj. le 27 avr. 2020 à 07:28
Pour éviter un effondrement de son tissu productif, le gouvernement a mis en marche, en mars, un plan d’urgence économique de plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Est-ce le début de la fin de la crise du coronavirus en France? Certains osent déjà l’espérer, avec un virus qui semble se transmettre un peu moins rapidement dans l’Hexagone, au point que l’exécutif a pu annoncer la fin des mesures de confinement pour le 11 mai prochain.

Selon les experts, le recul du PIB, lié aux mesures de confinement, pourrait coûter, au total, entre 3 et 5% de points de PIB, soit pas loin de 100 milliards d’euros. Sur l’année 2020, l’économie française dev...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois