Réservé aux abonnés

Coronavirus: l'Italie à nouveau placée sous cloche

Le 12 mars 2020, tout s’arrêtait en Italie pour tenter d’enrayer la première vague de SARS-CoV-2. Un an après, l’histoire se répète tandis que le gouvernement de Mario Draghi annonce une accélération de la campagne vaccinale.
15 mars 2021, 00:01 / Màj. le 16 mars 2021 à 09:02
Dimanche, la foule avait envahi la Via del Corso à Rome, dernier jour de shopping et de relative liberté avant ce nouveau confinement.

Depuis ce matin, quasiment toute l’Italie est confinée jusqu’au 6 avril prochain. Sur vingt régions, onze sont désormais placées en zone «rouge» et huit deviennent «orange». Le retour au confinement sévère comme en mars 2020, concerne notamment les régions du nord comme le triangle Frioul-Vénétie-Julie, la Lombardie, le Piémont et les provinces autonomes de Trente et Bolzano. En revanche, l’île de la Sardaigne reste classée zone «blanche», la couleur indiquan...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an