Coronavirus
 26.03.2020, 20:00

Coronavirus: l’Hôpital Riviera-Chablais augmente son dispositif

chargement
Rennaz accueille jeudi 42 patients hospitalisés en raison du Covid-19.

Pandémie Depuis mercredi soir, l’HRC dit avoir atteint le niveau 2 sur 3 de son dispositif Covid-19. Six patients valaisans sont hospitalisés, dont cinq Chablaisiens.

Ils se réunissent au minimum une fois par jour. Des représentants de la direction de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) et des cadres médico-soignants analysent régulièrement le plan organisationnel élaboré à Rennaz pour la gestion de la pandémie. «Nous adaptons ce plan suivant l’évolution rapide des mesures annoncées par les autorités cantonales et fédérales», explique la direction.

Douze lits supplémentaires en soins intensifs

Ainsi, depuis mercredi soir, le dispositif, comprenant trois niveaux, a été monté d’un cran, passant ainsi au niveau 2. «Cela signifie que l’hôpital a ouvert des lits supplémentaires de soins intensifs pour atteindre le nombre de 34 lits exploités, contre 22 lits dans le dispositif en niveau 1.» 

L’HRC a accueilli jeudi 26 mars 42 patients hospitalisés en raison du Covi-19, dont douze au sein du service des soins critiques, englobant les soins intensifs et les soins intermédiaires. «Sur les 42 patients, six sont Valaisans, dont cinq Chablaisiens», indique encore la direction de Rennaz.

Recherche jeunes retraités médico-soignants

L’HRC, qui peut compter sur un établissement et des équipements flambant neufs, se dit prêt à accueillir un nombre important de patients atteints du coronavirus. Rennaz a d’ailleurs pensé à renforcer ses ressources soignantes en envoyant, il y a plusieurs jours, près de 150 courriers à de jeunes retraités du personnel médico-soignant.

Depuis le 3 mars dernier, le centre de soins chablaisien qui a connu différents couacs depuis son ouverture, comme des problèmes de procédures entre services ou des difficultés relationnelles, avait alors fait appel au professeur Pierre-François Leyvraz, ancien directeur du CHUV, pour soutenir la direction générale dans l’organisation de l’hôpital. 

Forte solidarité des services avec l’arrivée du coronavirus

Le coronavirus a certes quelque peu chamboulé son programme de travail, mais le nouveau conseiller a déjà pu observer que «le rassemblement des cinq sites hospitaliers originaux n’est pas encore harmonisé. Chacun doit trouver son rôle dans une seule et unique institution. Ce sont des éléments qui prennent du temps.»

Le mandat du professeur Leyvraz durera une année et se poursuit, malgré la crise sanitaire actuelle. Le directeur général de l’HRC, Pascal Rubin, tient quant à lui à souligner que «cette situation de crise renforce l’esprit d’équipe à Rennaz» et il dit constater, depuis l’arrivée de cette pandémie, «une forte solidarité au sein des services».

 

A lire aussi: HRC: des ajustements pour le personnel sont nécessaires (29.12.2019)

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

solidaritéCoronavirus: la lettre aux aînés de Gabriella BaggioliniCoronavirus: la lettre aux aînés de Gabriella Baggiolini

DécèsLe coronavirus chamboule même les derniers adieuxLe coronavirus chamboule même les derniers adieux

FERMETURESValais et coronavirus: faut-il baisser les loyers commerciaux?Valais et coronavirus: faut-il baisser les loyers commerciaux?

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 mars

A la maisonCoronavirus: les Valaisans de Super League s’entraînent aussi dans leur salonCoronavirus: les Valaisans de Super League s’entraînent aussi dans leur salon

Top