Coronavirus

Coronavirus: l'Hôpital fribourgeois lance un centre de télémédecine

chargement

Depuis la maison L'Hôpital fribourgeois (HFR) a lancé un centre de télémédecine pour répondre à la pandémie du nouveau coronavirus. Grâce au système, il est désormais possible d'être prise en charge par un médecin en restant à la maison.

 22.04.2020, 16:04
La valise proposée par le centre de télémédecine de l'Hôpital fribourgeois (HFR) dispose d'un riche équipement.

L'Hôpital fribourgeois (HFR) lance un projet pilote de télémédecine avec le soutien du canton de Fribourg, dans le contexte de la crise du Covid-19. Des valises équipées d'appareils médicaux connectés doivent permettre de traiter des patients à distance.

Un patient peut désormais bénéficier d'une prise en charge médicale sans quitter son domicile, a indiqué mercredi devant la presse l'HFR sur son site principal de Fribourg, notamment par la voix de son directeur médical Ronald Vonlanthen. Le nouveau centre permettra de répondre à près de 200 demandes de téléconsultations quotidiennement.

Quotidien bouleversé

"La pandémie de Covid-19 a bouleversé notre quotidien", ont relevé les intervenants, dont Carl-Alex Ridoré, préfet de la Sarine et président du Groupe institutions à risques(GIR). C’est d’autant plus vrai pour les personnes fragiles et à risque, mais aussi pour celles à mobilité réduite.

Les personnes concernées ont souvent besoin de consultations ambulatoires ponctuelles et ne peuvent ou ne doivent pas se déplacer actuellement en raison des risques liés à la crise sanitaire. L'offre s'adresse aux homes, aux centres spécialisés et aux soins à domicile, afin de consulter sans s'exposer.

Rapide mobilisation

Mis en place en moins de trois semaines, le nouveau centre de télémédecine occupe pour l'heure seize professionnels de la santé, a fait savoir l'HFR. Il y a évidemment en tout temps un médecin pour assurer les consultations. Des renforts humains, une vingtaine de personnes, sont attendus ces prochaines semaines.

Les consultations sont prises en charge par la LaMal pendant la durée de la pandémie. Le service a démarré le 7 avril. Son coût sera calculé une fois la crise sanitaire du Covid-19 passée, démontrant au passage le caractère urgent de la prestation. L'offre comporte 20 valises connectées.

Ces dernières contiennent entre autres un tensiomètre, un thermomètre, un oxymètre, une caméra pour ausculter le fond de la gorge et les oreilles et un stéthoscope électronique. Elles proposent aussi le matériel servant à effectuer des prélèvements sanguins et des frottis Covid.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FormationLa HES-SO Valais-Wallis organisera des tests salivaires gratuits pour ses étudiantsLa HES-SO Valais-Wallis organisera des tests salivaires gratuits pour ses étudiants

live
directCoronavirus: les pédiatres vaudois exigent une école «sans contrainte» sanitaireCoronavirus: les pédiatres vaudois exigent une école «sans contrainte» sanitaire

contestationsManifs contre le pass Covid jeudi soir: à Berne, la police a eu recours à un canon à eauManifs contre le pass Covid jeudi soir: à Berne, la police a eu recours à un canon à eau

SantéValais: rattrapée par le Covid après avoir été vaccinée, la doctoresse Monique Lehky Hagen appelle à la prudenceValais: rattrapée par le Covid après avoir été vaccinée, la doctoresse Monique Lehky Hagen appelle à la prudence

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 16 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 16 septembre

Top