Coronavirus

Coronavirus: l’armée suisse va acheter 900 respirateurs dans les prochains jours

chargement

Soutien L’armée suisse va acquérir des centaines de respirateurs et d’appareils de contrôle. Dès vendredi, ils seront livrés en premier lieu dans les hôpitaux civils du pays.

 19.03.2020, 14:52
L'armée a déjà reçu 63 demandes d'aide; 28 ont déjà été remplies et six sont terminées (ILLUSTRATION)

L’armée achètera dans les prochains jours 900 respirateurs et appareils de contrôle. Elle n’en possède actuellement que 100, a indiqué jeudi le porte-parole de l’armée Daniel Reist. Le nouveau matériel sera acquis en Suisse et sera livré dès vendredi par tranches, a précisé M. Reist à Keystone-ATS. Ces appareils seront utilisés en premier lieu dans les hôpitaux civils.

Le Conseil fédéral avait autorisé en début de semaine la mobilisation de jusqu’à 8000 militaires. Ceux-ci soutiennent les autorités civiles dans le domaine de la santé, de la logistique ou dans le transport. La deuxième vague de mobilisation a eu lieu jeudi. Il s’agit de bataillons d’hôpital et sanitaires. Ils seront engagés après instruction.

Les médecins qui sont engagés dans les différents hôpitaux peuvent se faire dispenser. Le personnel spécifique qui travaille dans les hôpitaux doivent entrer en service pour trois jours. Cet effectif est nécessaire pour faire l'instruction du reste des formations.

63 demandes

L’armée a déjà reçu 63 demandes d’aide; 28 ont déjà été remplies et six sont terminées, a précisé Raynald Droz, chef d’état-major du commandement des opérations lors d’un point de presse. 250 soldats ont déjà été engagés. Quand toutes ces demandes seront remplies, environ 700 hommes seront engagés.

Les demandes émanent de quinze cantons au total. Genève, Lucerne et Schaffhouse ont déposé une requête jeudi.

Assurer la santé des soldats

L’armée assure la santé des soldats mobilisés pour faire face à la crise, a indiqué M. Droz. Les mesures ont été intensifiées. Ainsi, les logements en souterrains seront interdits. De plus, le nombre de personnes dans les cantines sera réduit.

Chaque soldat sera équipé de règles de comportement. L’armée contrôlera leur respect ainsi que chaque emplacement où la troupe est stationnée. «Là où cela est nécessaire, nous corrigerons le tir», a précisé M. Droz.

 

 

Par ailleurs, l’armée a interdit, dès cette semaine, tous les congés. Les soldats en école de recrues ou en cours de répétition resteront en service et ne pourront plus rentrer dans leur famille. «C’est dur», a avoué le commandant.

Cette mesure vaut jusqu'à nouvel ordre, a précisé à l'agence Stefan Hofer, porte-parole de l'armée. Il s'agit d'assurer la disponibilité de l'armée. Celle-ci compte 21 cas d'infection au Coronavirus parmi ses rangs d'après les derniers chiffres.

Mardi dernier, 303 militaires n’avaient pas répondu à leur convocation. Cela représente environ 29% des appelés. Les unités mobilisées jeudi et qui doivent encore entrer en service ne sont pas comptabilisées. L’armée ne peut pas encore donner d’explication concernant le refus.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: comment fonctionne le déploiement de l'armée?Coronavirus: comment fonctionne le déploiement de l'armée?

PandémieCoronavirus: cliniques privées à la rescousse de l’Hôpital du ValaisCoronavirus: cliniques privées à la rescousse de l’Hôpital du Valais

PandémieCoronavirus: «Pour éviter la situation italienne, il faut à tout prix préserver l’hôpital», l'interview quotidienne d'Eric BonvinCoronavirus: «Pour éviter la situation italienne, il faut à tout prix préserver l’hôpital», l'interview quotidienne d'Eric Bonvin

InterviewLe directeur de l’Hôpital du Valais dit tout sur le coronavirus: «La quarantaine ne doit pas faire peur, elle est efficace»Le directeur de l’Hôpital du Valais dit tout sur le coronavirus: «La quarantaine ne doit pas faire peur, elle est efficace»

Top