Coronavirus
 06.04.2020, 17:30

Coronavirus: l’armée appelée en renfort pour aider l’agriculture valaisanne?

chargement
Coronavirus: l’armée appelée en renfort pour aider l’agriculture valaisanne?

Emplois saisonniers Le conseiller national Benjamin Roduit souhaite que des militaires volontaires viennent renforcer le personnel agricole pour la récolte des fruits et légumes, en particulier des asperges.

Et si l’armée venait prêter main forte à l’agriculture valaisanne qui s’attend à souffrir de pénurie de main-d’œuvre en raison de la crise du coronavirus?

Le conseiller national Benjamin Roduit (PDC) est persuadé que nos soldats peuvent remplacer les centaines de saisonniers qui ne pourront venir de Pologne ou du Portugal pour participer aux travaux agricoles de ce printemps. «J’ai demandé à l’Office fédéral de l’agriculture et à l’armée de proposer aux 3000 volontaires qui voulaient participer à l’engagement «Covid-19», mais qui n’ont pas été pris parce qu’ils n’étaient pas soldats sanitaires, de collaborer à la récolte des fruits et légumes, en particulier des asperges.»

Dans sa requête, l’élu saillonain rappelle que, selon les prévisions de la filière, près de 1600 saisonniers – 30% du contingent habituel – risquent de manquer à nos agriculteurs, arboriculteurs, viticulteurs ou maraîchers. Et ceci malgré les mesures de mise en place d’une bourse d’emplois. 

A lire aussi: Le Valais met les bouchées doubles pour aider son agriculture à affronter la crise du coronavirus  

Les requêtes de Christophe Darbellay

Christophe Darbellay avait lui aussi écrit à Berne pour faire part des besoins du Valais en main-d’œuvre agricole et réclamer un soutien fort pour la recherche de personnel. «Nous avons demandé de pouvoir faire appel aux personnes au bénéfice de la réduction de l’horaire de travail (RHT) ou de l’assurance chômage, en leur offrant des conditions salariales attractives. Par exemple en cumulant un salaire agricole aux indemnités RHT ou de chômage».

Autre requête du conseiller d’Etat: analyser dans quelle mesure une obligation d’accepter ces emplois agricoles pourrait être appliquée, tout comme la mobilisation de l’armée ou de la protection civile.

 

L’INFO SOLIDAIRE
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 mai

Week-endCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la PentecôteCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la Pentecôte

PandémieCoronavirus: plus de 6 millions de personnes contaminées dans le mondeCoronavirus: plus de 6 millions de personnes contaminées dans le monde

PandémieCoronavirus: en Europe, le football reprend ses droitsCoronavirus: en Europe, le football reprend ses droits

Le football de retour

Dans le sillage de la Bundesliga allemande, le football reprend petit à petit dans différents pays d’Europe, presque...

  31.05.2020 18:34  Coronavirus

CoronavirusValais: la joie retrouvée de célébrer la messe ensemble, malgré le coronavirusValais: la joie retrouvée de célébrer la messe ensemble, malgré le coronavirus

Top