Coronavirus
  27.11.2020, 00:01
Lecture: 6min

Coronavirus: l'Allemagne demande à l'UE de suspendre le ski jusqu'au 10 janvier

Premium
chargement
La Bavière (ici Garmisch) et ses pistes sont particulièrement prisées durant les fêtes de fin d’année par de nombreux vacanciers allemands et étrangers.

Colère Berlin souhaite que l’Union européenne suspende les séjours au ski jusqu’au 10 janvier. L’Autriche est courroucée et entend ne pas se laisser faire.

Un sujet explosif avant les fêtes de Noël. L’Allemagne va demander à l’Union européenne d’interdire jusqu’au 10 janvier les séjours de ski, sources de plusieurs foyers épidémiques l’hiver dernier, malgré l’opposition de l’Autriche et la colère des stations. Au terme de plus de sept heures de discussions, Angela Merkel et les seize Etats régionaux ont décidé de se tourner vers l’Europe, dont l’Allemagne assure, jusqu’à la fin de l’année, la présidence du Conseil.

Interdire les séjours au...

À lire aussi...

SkiCoronavirus: les Portes du Soleil n'iront pas draguer les skieurs de l'autre côté de la frontièreCoronavirus: les Portes du Soleil n'iront pas draguer les skieurs de l'autre côté de la frontière

verdictAlain Berset: «les stations de ski peuvent rester ouvertes»Alain Berset: «les stations de ski peuvent rester ouvertes»

PandémieOuverture des stations de ski: la Suisse fait figure d’exception dans les AlpesOuverture des stations de ski: la Suisse fait figure d’exception dans les Alpes

SKIZermatt: la photo montrant des skieurs entassés devant les remontées mécaniques prise très au sérieuxZermatt: la photo montrant des skieurs entassés devant les remontées mécaniques prise très au sérieux

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 novembreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 novembre

Top