Coronavirus

Coronavirus: ils sont des indépendants du sport, n’ont plus de revenu et pas de chômage

chargement

conséquences La situation de plusieurs entraîneurs et organisateurs d’événements est problématique. Contraints au chômage technique, sur le terrain, ils ne peuvent prétendre à de quelconques indemnités.

 30.03.2020, 17:00
Lecture: 8min
Premium
Les moniteurs de tennis indépendants (ici Thierry Constantin) sont particulièrement touchés.

Ils sont coach, entraîneur, organisateur d’événements ou gérant d’une structure sportive. Ils sont surtout indépendants, privés bien malgré eux de revenus et ne peuvent bénéficier du chômage. Depuis deux semaines, ils tournent en rond et espèrent un retour à la normale dans les plus brefs délais. «Ce virus tombe au moment où les gens avaient envie de ressortir leurs clubs de golf», enrage Steve Rey, ancien professionnel, désormais entraîneur sur le Haut-Plateau. «Cela ne fait...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: le Covid long, une réalité pour de nombreux patientsCoronavirus: le Covid long, une réalité pour de nombreux patients

TourismeLe certificat Covid ne sera pas obligatoire dans les remontées mécaniquesLe certificat Covid ne sera pas obligatoire dans les remontées mécaniques

Tour d’horizonCoronavirus: ces pays européens qui proposent la 3e dose de vaccinCoronavirus: ces pays européens qui proposent la 3e dose de vaccin

Feu vertCoronavirus: la Ville de Berne autorise une manifestation anti-certificat ce samediCoronavirus: la Ville de Berne autorise une manifestation anti-certificat ce samedi

PandémieCoronavirus: la 3e dose de vaccin bientôt validée en Suisse?Coronavirus: la 3e dose de vaccin bientôt validée en Suisse?

Top