Coronavirus
 30.05.2020, 11:06

Coronavirus: Guy Parmelin assure que les places d’apprentissage seront garanties

chargement
Le conseiller fédéral affirme que les places d'apprentissage sont assurées malgré la crise.

Formation Les places d’apprentissage seront garanties. C’est le message de Guy Parmelin. Le ministre de l’Economie annonce que la Confédération a édicté un règlement allant dans ce sens.

Si les entreprises connaissent des difficultés à cause de la crise, il y a un risque que les apprentis perdent leur place d’apprentissage. Selon Guy Parmelin, la Confédération a édicté un nouveau règlement pour garantir les places d’apprentissage dans de tels cas.

Les entreprises qui bénéficient du chômage partiel ne peuvent normalement pas engager de personnel supplémentaire, explique le ministre de l’économie dans une interview publiée samedi dans les journaux alémaniques de Tamedia. La Confédération a toutefois décidé d’accorder une exception à ce gel de l’embauche en ce qui concerne les apprentis, indique Guy Parmelin. Ce changement entrera en vigueur en juin.

Différences régionales

La situation sur le marché de l’apprentissage n’est pas la même dans toutes les régions du pays. En Suisse alémanique, presque autant de contrats d’apprentissage avaient été signés fin avril qu’à la même période l’an passé, note le conseiller fédéral. La situation est plus tendue en Suisse romande. Sur l’Arc lémanique, seuls 40% de contrats ont été conclus par rapport à l’année passée, illustre le Vaudois.

Et de préciser que ces différences sont aussi en partie dues au fait les contrats d’apprentissage ont été conclus plus tôt en Suisse alémanique et avaient donc déjà été signés avant la crise.

L’Etat apporte un soutien financier pour les jeunes qui ne trouvent pas de places. «Les places d’apprentissage ne sont pas directement subventionnées. Mais nous soutenons les projets des cantons et des organisations économiques qui encouragent l’apprentissage», par exemple par le biais du coaching et du mentoring, explique Guy Parmelin.

Du côté des cantons, Vaud a déjà annoncé qu’il allait débloquer seize millions pour soutenir les apprentis et les entreprises formatrices. Afin de favoriser l’embauche, il subventionnera la moitié du salaire annuel des apprentis qui débuteront leur cursus en août prochain.

Une étude des universités de Berne et Zurich a conclu récemment qu’en raison de la crise du coronavirus, entre 5000 et 20’000 contrats d’apprentissage en moins seront signés ces cinq prochaines années.

Relancer l’économie

Le ministre s’est également exprimé sur la façon de relancer l’économie. Selon lui, il ne faut aucune taxe ou impôt supplémentaire afin de préserver le pouvoir d’achat. C’est pourquoi le Conseil fédéral a décidé de ne pas augmenter les cotisations salariales pour faire face à l’augmentation des charges dues au chômage partiel.

De plus, la suppression des droits de douane sur les produits industriels se trouve entre les mains du Parlement. Le projet date d’avant la pandémie, mais s’avère aujourd’hui un coup de chance, note le conseiller fédéral.

Il ajoute qu’il devrait augmenter le pouvoir d’achat des consommateurs de 350 millions de francs par an. La Confédération mettra en place un monitoring afin de s’assurer que les économies soient répercutées sur les consommateurs, précise M. Parmelin.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 30 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 30 mai

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 mai

PandémieCoronavirus: Donald Trump met fin à la relation des Etats-Unis avec l’OMSCoronavirus: Donald Trump met fin à la relation des Etats-Unis avec l’OMS

insoliteCoronavirus: top 10 des mesures les plus originales pour faire respecter les 2m de distanceCoronavirus: top 10 des mesures les plus originales pour faire respecter les 2m de distance

CoûtsCoronavirus: la prise en charge financière des tests de dépistage fait débatCoronavirus: la prise en charge financière des tests de dépistage fait débat

Top