Coronavirus
  06.11.2020, 17:00

Coronavirus: guide pratique pour se faire livrer à la maison en Valais

chargement
A la Potagère, Olivier Gaillard (à gauche) confie les livraisons à Médéric Rittmann.

Rester chez soi En raison de la deuxième vague de la pandémie, des hotlines ont été réactivées, des sociétés de jeunes répondent à l’appel, des solutions de livraison sont mises en place. Le point sur la question.

Des milliers de Valaisans sont aujourd’hui en quarantaine ou en isolement et par conséquent dans l’impossibilité de se rendre dans les commerces pour effectuer leurs emplettes et préparer des plats. Dans le canton, les solutions sont multiples pour organiser le quotidien de la maisonnée.

Les sociétés de jeunes sont prêtes une nouvelle fois à répondre bénévolement aux demandes qui seront formulées. Cédric Bonnébault, délégué cantonal à la jeunesse, confirme que la solidarité est toujours au rendez-vous. Il explique que lors du semi-confinement au printemps, 56 groupes n’avaient pas ménagé leurs efforts dans le Valais romand.

Certaines associations ont déjà communiqué des numéros de téléphone. Gwendoline Guérin, présidente de la Jeunesse de Vionnaz, annonce que depuis jeudi soir, il suffit d’un simple appel pour se faire aider d’une manière ou d’une autre. 

Livraisons tous azimuts

Bon nombre de commerçants ont remis en fonction leurs différents services. A la Potagère, à Saint-Pierre-de-Clages, Olivier Gaillard mentionne que toutes les commandes peuvent être honorées entre Leytron et Vétroz. Chez Dring Dring à Sion, la formule a été modifiée par rapport au printemps. Les intéressés communiquent leurs souhaits à certains commerces, comme Intchiè No. Un coursier à vélo se chargera de leur acheminement.

Les Valaisans ont également la possibilité de remplir leur panier sur le site de Migros Online. Mais certains internautes ont signalé de longs délais. Tristan Cerf, porte-parole pour la Suisse romande, souligne que depuis la première vague, la capacité des commandes a doublé. Mais certains rushs sont enregistrés lors d’annonces officielles portant sur le Coronavirus.

Il conseille aux personnes à risque de commander par l’application Amigos, mise en place avec Pro Senectute. Cette aide au voisinage fonctionne bien dans les villes «mais des bénévoles sont recherchés dans les régions rurales».

Sur le supermarché en ligne Coop.ch, Patrick Häfliger commente que «les fenêtres de livraison ont été étendues afin d’approvisionner davantage de clients». Les disponibilités des dates de livraison varient d’une région à l’autre. «En Valais, elles sont actuellement disponibles à partir du milieu de la semaine prochaine.»

Solutions pour toutes les demandes

Des helplines sont aussi à disposition pour communiquer toutes les informations nécessaires. Yann Roduit, chef du Service des affaires sociales de la ville de Sion, mentionne que pour l’heure peu de sollicitations ont été enregistrées. Mais que toutes les requêtes trouvent une réponse. Les collaborateurs peuvent orienter vers une centaine d’associations mais aussi des privés. Il est possible notamment d’obtenir une liste de restaurants qui livrent.

Du côté de la hotline de Monthey, le président Stéphane Coppey, indique que le fonctionnement est semblable.

Pour les personnes vulnérables

Le Groupement valaisan des centres médico-sociaux a enregistré une nette augmentation des repas à domicile depuis le début de la première vague au printemps. Valérie Vouillamoz, secrétaire générale, note que les personnes vulnérables et seules sont privilégiées.

Les familles n’ont donc pas la possibilité d’avoir recours à ce service le temps de la quarantaine. «Elles peuvent s’organiser avec les restaurateurs qui ont mis sur pied de nombreuses solutions de livraisons à domicile.»

A savoir

Gastrovalais n’a pas établi de liste de restaurants qui continueront à préparer des repas. Il est nécessaire de se renseigner auprès de son restaurant favori. Des applications comme Smood.ch ou Eat.ch sont opérationnelles mais il faut bien sûr qu’un take away soit en place. Sur Facebook, Entraide Valais épidémie fournit de nombreuses informations.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

En difficultéCoronavirus: les colonies valaisannes sont à l’agonieCoronavirus: les colonies valaisannes sont à l’agonie

PandémieCoronavirus: les chiffres toujours en forte hausse en ValaisCoronavirus: les chiffres toujours en forte hausse en Valais

EconomieCoronavirus: l’absentéisme force les entreprises du Valais à parer au plus urgentCoronavirus: l’absentéisme force les entreprises du Valais à parer au plus urgent

SantéCoronavirus: plongée au cœur des soins continus à l’hôpital de SionCoronavirus: plongée au cœur des soins continus à l’hôpital de Sion

PandémieCoronavirus: une nouvelle vague de manifestations annulées en ValaisCoronavirus: une nouvelle vague de manifestations annulées en Valais

Top