Réservé aux abonnés

Coronavirus: fréquentation timide pour les piscines et restaurants d’hôtels valaisans

Depuis quelques semaines, il faut être client d’un hôtel pour pouvoir piquer une tête ou s’attabler dans un restaurant. En Valais, certains établissements adaptent leurs tarifs et leurs horaires pour attirer une clientèle encore relativement frileuse.
21 nov. 2020, 18:00 / Màj. le 21 nov. 2020 à 18:00
Les clients de l'hôtel des Bains de Saillon sont les seuls autorisés à se baigner.

Plonger dans un bassin d’eau saline, se prélasser au sauna, se relaxer dans un jacuzzi: autant de plaisirs auxquels bon nombre de Valaisans ne goûtent plus depuis le 22 octobre et la fermeture des centres de bien-être, piscines et bains publics du canton.

Conformément aux mesures décrétées par le Conseil d’Etat, seules les infrastructures de wellness rattachées aux hôtels demeurent ouvertes. Et ce uniquement pour les clients qui y séjournent. De quoi pousser certains férus de baignade à se payer une...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an