Coronavirus
  12.07.2020, 22:39

Coronavirus – Fake News: non, un homme n’est pas mort au Texas après avoir participé à une «Covid party»

chargement
Les autorités n'ont pas non plus confirmé la nouvelle.

C’est faux Le 12 juillet dernier, une nouvelle prétendant qu’un trentenaire américain aurait participé a une «Covid party» et serait décédé après l’avoir contracté. Mais aucune preuve n’a été apportée sur l’existence de pareilles fêtes et le médecin évoqué dans les articles ne l’a pas directement soigné.

Le week-end dernier, de nombreux médias, Le Nouvelliste, Arcinfo et La Côte y compris, ont rapporté qu’un Américain trentenaire est mort au Texas des suites du Coronavirus après avoir été infecté par le Covid-19 lors d’une «Covid party», en citant la responsable médicale d’un hôpital local. Or, selon le site web CheckNews.fr de Libération, il n’en est rien.

 

 

En effet, rien ne prouve l’existence de «fêtes Covid» dans l’Etat américain. Les autorités sanitaires locales n’ont pas entendu parler de l’organisation de telles fêtes dans la région, rapporte le San Antonio Express News. Et le médecin qui a alerté sur la mort de ce Texan de 30 ans ne l’a pas soigné directement.

Le New York Times, dans une seconde version de l’article, indique lui aussi que le journal n’a pas pu vérifier les faits rapportés.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles dimanche 12 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles dimanche 12 juillet

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 11 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 11 juillet

mesuresCoronavirus: la Suisse veut surfer sur la deuxième vagueCoronavirus: la Suisse veut surfer sur la deuxième vague

infectionsCoronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étrangerCoronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étranger

Top