Coronavirus
 21.10.2020, 17:18

Coronavirus et nouvelles restrictions en Valais: encore un coup de massue pour la culture

chargement
Concerts, pièces de théâtre, expositions, la vie culturelle s'arrête jusqu'au 30 novembre au moins.

Fermetures L’heure était à la reprise dans les théâtres et salles de concert. L’arrêt brutal des activités décidé mercredi par le Conseil d'Etat valaisan est une vraie douche froide pour les acteurs culturels.

Masques, traçage, désinfectant, moins de tactilité au sein du public, des sièges d’écart, une convivialité pré- et post-événement réduite au minimum… Les théâtres et salles de concert avaient rouvert cet automne en tâchant de s’adapter à la situation et aux normes sanitaires. Mais la deuxième vague du coronavirus est venue casser cet élan déjà fragile, assénant un véritable coup de massue au secteur culturel.

«On savait que cette saison serait très loin d’être normale, mais je ne m’attendais pas à un arrêt aussi brusque», regrette Lorenzo Malaguerra, directeur du théâtre du Crochetan, même s’il reconnaît que la situation sanitaire imposait des mesures strictes.

«Ce qui est décourageant, c’est de constater que tout ce qu’on a entrepris collectivement en termes de mesures, distanciation, traçage, masques, a échoué. On voit que la circulation du virus n’est simplement pas compatible avec la nature de notre société.»

Constat amer, donc, pour un directeur de théâtre qui avait choisi de ne pas ouvrir la grande salle cette saison et de miser sur des spectacles intimistes dans le foyer du Crochetan. «Cette deuxième vague va faire très, très mal aux acteurs culturels. On ne voit pas quand est-ce qu’un retour à un semblant de normalité pourrait arriver.»

Soutiens et compréhension

Le sentiment est largement partagé parmi les acteurs culturels, et il balance entre résignation et inquiétude. «Nous allons tout mettre en œuvre pour accompagner au mieux les acteurs culturels dans ce moment critique», affirme Anne-Catherine Sutermeister, nouvelle cheffe du Service de la culture de l’Etat du Valais. La hotline qui centralise les questions depuis le début de la crise reste en fonction. «De plus, le Valais est le seul canton à avoir mis sur pied un dispositif d’aides forfaitaires pour les acteurs culturels n’ayant pas pu obtenir d’aides, ni de la part de Suisseculture ni de la part du canton. Ce soutien tombe plutôt bien dans ce contexte.»

Tout s’arrête donc dans la culture, théâtres, concerts, expositions, cinémas, jusqu’au 30 novembre au moins. Reste à voir jusqu’où s’étirera la deuxième vague.

A ce stade, il est plus que probable qu’elle impactera jusqu’à l’été 2021 et que le retour aux grandes manifestations doive attendre 2022, au mieux. Concerné au premier chef, le boss de Live Music Production et de Sion sous les étoiles questionne: «A voir les cantons durcir leurs mesures les uns après les autres, on se demande quand est-ce que la responsabilité repassera en mains fédérales. Il serait sûrement judicieux d’annoncer des mesures harmonisées pour tout le pays.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 21 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 21 octobre

Nouvelles mesuresCoronavirus: les rassemblements à plus de dix personnes sont interdits en ValaisCoronavirus: les rassemblements à plus de dix personnes sont interdits en Valais

Deuxième vagueCoronavirus: de nouvelles mesures vont être annoncées pour le ValaisCoronavirus: de nouvelles mesures vont être annoncées pour le Valais

Top