Coronavirus

Coronavirus et fin du télétravail: les tests groupés seront pris en charge par la Confédération

chargement

Eclairage Dès le 31 mai, le télétravail pourrait ne plus être obligatoire pour les entreprises qui proposent des tests hebdomadaires à leurs employés. On fait le point avec un porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique.

Par pierre-andré sieber
  19.05.2021, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Les tests répétitifs font partie du deuxième pilier de la stratégie en matière de tests et doivent permettre le retour du personnel dans les entreprises.

L’abandon du télétravail tel que prévu par le Conseil fédéral passe par la mise en place de dépistages dans les entreprises. Mais comment procéder? Qui paiera les coûts? L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) livre ses explications par l’entremise de Jonas Montani, porte-parole. Il rassure aussi sur la mise en place du certificat Covid. On en est encore au stade de la consultation et le Conseil fédéral décidera le 26 mai.

Jonas Montani,...

À lire aussi...

MESURESCoronavirus: la France rouvre ses terrasses, théâtres, cinémas, musées et boutiquesCoronavirus: la France rouvre ses terrasses, théâtres, cinémas, musées et boutiques

PandémieCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographiesCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographies

PandémieCoronavirus: face au coût de la crise, une hausse fiscale fait son chemin en SuisseCoronavirus: face au coût de la crise, une hausse fiscale fait son chemin en Suisse

En forceCoronavirus: la police empêche une manifestation contre les mesures anti-Covid à BerneCoronavirus: la police empêche une manifestation contre les mesures anti-Covid à Berne

VacancesCoronavirus: comment les touristes suisses peuvent se rendre en ItalieCoronavirus: comment les touristes suisses peuvent se rendre en Italie

Fin du télétravailLes tests imposés freinent la fin du télétravail dans les grandes entreprises valaisannesLes tests imposés freinent la fin du télétravail dans les grandes entreprises valaisannes

Top