Coronavirus
 30.03.2020, 15:30

Coronavirus: des milliers de fleurs pour le cimetière de Fully

chargement
Le cimetière de Fully a retrouvé des couleurs grâce aux nombreuses fleurs livrées gracieusement.

La belle histoire du jour Les tombes de Fully ont été fleuries par un établissement horticole de la place. Une initiative qui réjouit le curé et la population.

Pour le curé de Fully, le carême en cours prend des airs de Pâques avant l’heure et le printemps met un peu de baume au cœur des habitants. Une jolie surprise pour Robert Zuber, dont l’appartement donne sur le cimetière: «Depuis cinq ans que je suis ici, je n’ai jamais vu autant de fleurs, c’est impressionnant!»

A l’initiative de l’établissement horticole Géraldine Granges Guenot, quelque 1700 caissettes, contenant chacune environ cinq plantes, ont été déposées au cimetière de Fully. Des fleurs qui peuvent être utilisées librement pour garnir les tombes.

«Nous devons jeter beaucoup de plantes ces temps, et nous nous sommes dit que les fleurs seraient mieux au cimetière qu’au compost», raconte Alexandre Guenot, qui gère l’entreprise en compagnie de Géraldine Granges. «En cette période difficile, autant faire des choses positives, et offrir ces fleurs que nous avons mis six mois à produire était un bon moyen d’en profiter… L’idée est venue d’une de nos employées, qui avait vu une initiative semblable dans un reportage à la télévision française.»

 

Le cimetière de Fully prend des airs printaniers. © Stève Léger

 

De nombreux témoignages

Selon le curé Zuber, le cimetière s’en trouve transformé. «Je trouve ça très beau, c’est un geste extraordinaire. Et l’endroit a pris un tout autre visage», témoigne-t-il. «Il y avait des tombes qui n’étaient jamais fleuries, car des gens ne pouvaient pas le faire. Là, c’est un signe d’espérance et de vie. J’ai remarqué qu’il y avait davantage de monde dans le cimetière ces jours, les gens sont émerveillés de voir ces fleurs.»

Pour le curé de Fully, «cette démarche nous fait aussi prendre conscience des difficultés et des épreuves que beaucoup d’entreprises traversent en ce moment».

Du côté de l’établissement horticole Granges, on a enregistré de nombreux témoignages et remerciements. «Nous avons reçu beaucoup d’échos positifs, de messages privés, et nous sommes contents de pouvoir rendre service aux personnes confinées qui aiment fleurir les tombes. Ils peuvent trouver les fleurs livrées au cimetière.»


En savoir plus: La page Facebook de la paroisse de Fully

A lire aussi: Coronavirus: les bonnes actions de Promotion santé Valais

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

Top