Coronavirus
 25.03.2020, 15:30

Coronavirus: de Fully à Corin, ils s'occupent de leurs petits-enfants par Skype

chargement
Pandémie oblige, les grands-parents, Pierre-Martin et Rachel, utilisent Skype pour maintenir des liens avec leurs petits-enfants Isaline et Emilien.

La belle histoire du jour Entre Fully et Corin, c’est par Skype que Pierre-Martin et Rachel maintiennent le contact avec leurs petits-enfants Isaline et Emilien. Bricolages, musique et devoirs au programme.

Il est presque 10 h 15 et Pierre-Martin est paré face à l’ordinateur familial. La sonnerie résonne. «Ce sont eux qui appellent?» interroge Rachel. «Non, c’est moi», répond son mari. La communication s’établit et deux visages apparaissent à l’écran. «Coucou! Ça va? Vous êtes super bien coiffés aujourd’hui», s’enthousiasme le Fulliérain, taquinant Emilien et Isaline qui se sont faits beaux en prévision de la séance photo organisée pour «Le Nouvelliste».

Par la grâce de Skype, les deux grands-parents campés dans leur salon au pied du Chavalard sont virtuellement transportés à Corin, où leurs deux petits-enfants âgés de 8 et 5 ans et demi s’apprêtent à passer un peu plus d’une heure en leur compagnie, par caméra interposée.

Maintenir du lien

«Avant la pandémie, nous allions les garder tous les mercredis. Comme ils n’avaient pas d’école ce jour-là, c’était plutôt récréatif: on mangeait les petits pains avant d’aller à la place de jeux, à la piscine, etc.», raconte le couple. «Les restrictions imposées par le Covid-19 nous empêchent désormais de le faire, alors leurs parents – tous deux informaticiens – nous ont proposé de nous en occuper par ce biais.»

Ces rendez-vous qui se déroulent trois fois par semaine mêlent détente et travail. Trente minutes sont consacrées à des bricolages – la décoration des œufs de Pâques en l’occurrence – avant un interlude musical qui conduit tout droit aux devoirs.

«Ma fille nous les fait parvenir la veille par WhatsApp», explique Rachel. «Nous essayons de structurer les choses mais travailler par ce biais n’est pas toujours simple. La réussite dépend un peu de ce qui les intéresse ou non. Notre but n’est pas non plus d’imposer, plutôt d’animer et de maintenir du lien.»

Des bons points et des récompenses

«J’aime bien faire les devoirs», assure Isaline, tandis que son aïeul vérifie qu’elle a rempli correctement la fiche intitulée «Le chemin des abeilles».

Emilien, qui ne cache pas sa préférence pour les maths, enchaîne de son côté les additions autour du nombre 12, avant que le grand-papa se frotte à son tour à l’exercice. «Ce côté réciproque contribue à le motiver. On distribue aussi des bons points et à la fin de tout cela, il y aura des récompenses», promet la grand-maman.

Les deux sexagénaires affirment que Skype leur était totalement inconnu avant le Covid-19, mais Rachel trouve ce moyen de communication «génial. Ça permet aux parents de dégager un peu de temps pour eux et pour nous, c’est une bonne solution pour garder le contact. C’est une belle expérience, mais uniquement en situation de crise. Nous ne demandons pas de rallonge!»

 

A lire aussi: Coronavirus: cinq conseils pour que parents et enfants vivent au mieux leur école à la maison

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: les nouvelles du vendredi 3 avrilCoronavirus: les nouvelles du vendredi 3 avril

PANDÉMIECoronavirus: «Le taux d’hospitalisation est inférieur dans le Haut-Valais par rapport au Valais romand»Coronavirus: «Le taux d’hospitalisation est inférieur dans le Haut-Valais par rapport au Valais romand»

CadeauCoronavirus: un don de 100’000 francs pour l’Hôpital du ValaisCoronavirus: un don de 100’000 francs pour l’Hôpital du Valais

récitCoronavirus: la folle histoire du masque de plongée Decathlon adopté par des soignants du monde entierCoronavirus: la folle histoire du masque de plongée Decathlon adopté par des soignants du monde entier

Les clubs et la criseCoronavirus: l’Icon Team Valais plus connecté que jamaisCoronavirus: l’Icon Team Valais plus connecté que jamais

Top