Coronavirus
 09.04.2020, 14:31

Coronavirus: déjà 1036 amendes et 57 dénonciations pénales depuis le 17 mars en Valais

chargement
La majorité des amendes ont été distribuées à des jeunes gens âgés de 15 à 25 ans.

Sanctions La police valaisanne renforcera son dispositif pour le week-end pascal qui arrive. Elle rappelle que les rassemblements de plus de cinq personnes, fêtes de famille élargie comprises, sont interdits.

Quarante-cinq amendes par jour. Depuis le 17 mars, la police cantonale a enregistré un total de 1036 amendes sur le territoire valaisan. Ces contraventions d’un montant de 100 francs concernent pour moitié le non-respect des distances sociétales de deux mètres et le non-respect de l’interdiction de se rassembler à plus de cinq personnes, pour l’autre moitié. 

Des jeunes insouciants de la gravité de la situation

«La majorité de ces amendes ont été distribuées à des jeunes gens âgés de 15 à 25 ans qui ont pour habitude de fréquenter les gares et parcs publics», ajoute le commandant de la police cantonale, Christian Varone. «Ces contrevenants sont insouciants de la gravité de la situation ou récalcitrants à ces règles.» Quelques personnes ont reçu d’ailleurs plusieurs fois la même amende de 100 francs.

Du côté des dénonciations pénales, la police cantonale en dénombre 57 depuis la mise en œuvre des mesures fédérales. Celles-ci concernent principalement des gérants d’établissements publics, tels que les cafés, restaurants, tea-rooms ou bars des stations-service. «Ici, ils ne respectent pas l’obligation de fermer tout ou partiellement leur commerce.» Dénoncés pénalement auprès du Ministère public, les fautifs se voient adresser des peines allant de 30 à 60 jours-amendes, assorties d’une contravention supplémentaire de 500 à 2500 francs en cas de sursis. 

Dénoncé pénalement pour avoir craché sur un policier

Le Ministère public a également réprimé des individus dont le comportement n’a pas permis aux policiers de les verbaliser. «Nous avons eu des personnes qui ont fui et d’autres qui ont craché ou toussé volontairement sur les agents», ajoute Christian Varone. Ils risquent de 15 à 20 jours-amendes, parfois ferme, augmentés de 500 francs d’amende. Parmi ces 57 dénonciations, sept d’entre elles concernent des jeunes âgés de 15 à 17 ans et ont été adressées au tribunal des mineurs.

Avec l’application de ces sanctions, la police cantonale dit avoir adopté «une ligne très ferme» depuis la mi-mars. Près de 120 agents circulent quotidiennement sur le territoire valaisan. Un effectif qui sera encore renforcé durant la semaine pascale. «Nous allons concentrer nos efforts dans les vallées latérales et les stations», avertit le commandant.

Des interventions sur les terrasses privées

Les agents cantonaux et municipaux n’hésitent pas non plus à amender les personnes directement chez elles. «Nous sommes déjà intervenus sur les terrasses des maisons. Nous avons d’ailleurs mis fin à une grande fête de famille réunissant plusieurs dizaines de personnes autour d’une grillade.» Des mesures qui ne concernent évidemment pas le noyau familial de personnes vivant sous le même toit.

La Suisse n’étant pas en confinement complet, le message du «Restez chez vous» peut sembler contradictoire et le commandant le reconnaît. «Sortir n’est pas interdit si les mesures sanitaires sont respectées. Nous recommandons également d’éviter les activités à risques.» A noter qu’au niveau suisse, le Valais fait figure de très bon élève. La majorité de la population respecte les mesures sanitaires. Le taux d’occupation des lieux publics a d’ailleurs diminué de 87% depuis la mi-mars. 

 

A lire aussi: La police invite les motards à ne pas sortir leur deux-roues (31 mars 2020)

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: les gagnants et perdants de la crise sanitaireCoronavirus: les gagnants et perdants de la crise sanitaire

PandémieCoronavirus: les Suisses veulent moins utiliser les transports en commun à l’avenirCoronavirus: les Suisses veulent moins utiliser les transports en commun à l’avenir

live
PandémieCoronavirus: le Mexique durement touché avec plus de 10'000 mortsCoronavirus: le Mexique durement touché avec plus de 10'000 morts

CriminalitéTessin: la mafia en embuscade derrière le Covid-19Tessin: la mafia en embuscade derrière le Covid-19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juinCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 1er juin

Top