Coronavirus
 30.03.2020, 12:00

Coronavirus: Culture Valais ouvre une hotline pour aiguiller et rassurer

chargement
Vitrine culturelle du canton (comme ici à la Foire du Valais), l'association Culture Valais ne distille plus de bons plans de sortie mais des conseils pratiques pour faire face au coronavirus.

Soutien L’association Culture Valais se met au service des acteurs culturels du canton via une hotline. Informations pratiques et actualisées sont désormais disponibles en un clic.

Quels sont mes droits? A quelle indemnisation puis-je prétendre? Quels formulaires dois-je remplir et dans quel délai? C’est à ce genre de questions que s’efforce de répondre l’association Culture Valais depuis la survenue de la pandémie du coronavirus. Une hotline a été mise sur pied pour tenter de dissiper le flou lié à la suspension de toute manifestation et de rassurer les acteurs culturels du canton.

«On est un peu comme une gare de triage. On établit un diagnostic professionnel puis on oriente vers les démarches à accomplir en lien avec telle situation particulière», commente son directeur Jean-Pierre Pralong.

Face à un agenda culturel désertique, Culture Valais s’est montrée proactive en consultant il y a deux semaines déjà les associations faîtières, toutes disciplines confondues, via des entretiens téléphoniques et un questionnaire. «L’idée, c’était de faire un état des lieux précis pour ensuite faire remonter les préoccupations de la base à la task force déployée par le canton.»

Penser à l’avenir

Car l’inquiétude est palpable dans un milieu précaire où on court habituellement d’un contrat à l’autre. «On n’est pas juriste mais je crois qu’on rassure les gens en apportant des clarifications. Si les soucis restent, ils sont mieux compris», estime Jean-Pierre Pralong. Qui fait du maintien d’un tissu culturel fort en Valais une priorité. «C’est tout un microcosme à préserver pour qu’il y ait un avenir.» Et le directeur d’inciter les acteurs à postuler aux divers programmes de soutien (ThéâtrePro, MusiquePro, LittératurePro, etc.) mis en place par le Service cantonal de la culture.

Au niveau national, une première tranche de 280 millions de francs a été débloquée par la Confédération en faveur de la culture. De bon augure. «S’il devait y avoir un point positif à cette crise, c’est qu’elle met le doigt sur le poids économique de la culture», conclut Jean-Pierre Pralong.

 

Infos pratiques

Page «A la Une» avec des informations actualisées. Hotline joignable au 027 606 46 38 ou par courriel à jean-pierre.pralong@culturevalais.ch.

 

L’info solidaire

Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du Nouvelliste se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

La culture au temps du confinementCoronavirus: le Palp Festival "s'adapte et fait au mieux"Coronavirus: le Palp Festival "s'adapte et fait au mieux"

MusiqueCoronavirus: l’hymne national fait un carton en Valais grâce à Fanfares au balconCoronavirus: l’hymne national fait un carton en Valais grâce à Fanfares au balcon

PandémieCoronavirus: après l'annulation du Verbier Festival, quid des autres poids lourds de juillet?Coronavirus: après l'annulation du Verbier Festival, quid des autres poids lourds de juillet?

Top