Coronavirus: cliniques privées à la rescousse de l’Hôpital du Valais

L’Etat du Valais prévoit de faire appel aux cliniques privées de Sion et de Saxon en cas d’afflux massif de patients infectés par le nouveau coronavirus.
18 mars 2020, 13:55
/ Màj. le 19 mars 2020 à 14:35
La Clinique de Valère, qui fait partie du groupe Swiss Medical Network, se met à disposition des autorités pour les aider dans la lutte contre le coronavirus.

La Clinique de Valère à Sion et la clinique CIC de Saxon pourront être appelées à l’aide en cas de surcharge des hôpitaux publics en raison de la pandémie de coronavirus, annonce l’Etat du Valais mercredi.

Le département de la santé, dirigé par la conseillère d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten, a rencontré les responsables des deux établissements privés pour évoquer cette collaboration.

A lire aussi : La Clinique de Valère prête à collaborer avec les autorités pour lutter contre le coronavirus

Une situation sous contrôle pour l’instant

L’Etat du Valais précise toutefois qu’à l’heure actuelle, «la situation est sous contrôle dans les différents sites de l’Hôpital du Valais ainsi qu’au sein de l’Hôpital Riviera-Chablais»

En observant ce qui se passe ailleurs, notamment en Italie, il y a un risque que le canton doive faire face prochainement à un afflux massif de patients touchés par le nouveau coronavirus. Dans ce cas, les hôpitaux pourront aller jusqu’à libérer un de leurs étages pour traiter les cas liés à la pandémie en cours, avant de faire appel au secteur privé.

par Jean-Yves Gabbud