Coronavirus
 22.05.2020, 18:30

Coronavirus: "bienvenue dans l'immonde d'après". Par Philippe Battaglia

chargement
Philippe Battaglia, écrivain, chroniqueur radio.

Fenêtres sur crise Une douzaine de personnalités issues de générations, de milieux socio-professionnels différents livrent pour "Le Nouvelliste" leurs pensées sur l’impact social de l’expérience collective que nous vivons, et sur le temps d’après, quand la vie reprendra, sans doute différemment d’avant.

Ça y est! Déconfiné! Libéré! C’était le moment. On commençait quand même à tourner un peu en rond, du canapé au frigo, du frigo à la fenêtre, de la fenêtre à la douche (les bons jours). Mais cette fois-ci, on y est! La preuve, les enfants ne sont pas contagieux. Ou peut-être que si. Mais les écoles ouvrent quand même. Ils sont même autorisés à revoir leurs grands-parents. Enfin, pas trop souvent. Et pas trop longtemps. On n’a pas vraiment d’indications précises mais ça n’a aucune importance puisque de toute façon, les personnes âgées ou à risque sont invitées à sortir de chez elles. C’est pas une bonne nouvelle, ça? Les hôpitaux sont vides. C’est le retour des vieux et des hirondelles. Bref, c’est le printemps!
Pour fêter ça, je vais organiser une belle grosse fête, comme avant tout ce foutoir. Les potes, la famille, l’odeur du barbecue et les bouteilles qui coulent à flot. On va se mettre bien, moi, je vous le dis. 

 

C’est le retour des vieux et des hirondelles. Bref, c’est le printemps!
Philippe Battaglia, écrivain, chroniqueur radio

 

«Ah non, m’sieur Battaglia. Ce genre de trucs, c’est toujours interdit. Pour ça, va falloir attendre encore quelques mois, sinon, crac, dedans!»

Ah zut! Bon, ben c’est pas grave. On va se tourner vers les festivals, alors. De la musique en pagaille dans les quatre coins du pays, ça va nous faire du bien, ça. Je vais vous dire, même si comme avant, la bière est tiède et hors de prix, si les mêmes groupes sont à l’affiche de tous les festoches et si le plus petit sandwich (une feuille de salade, un cornichon et une tranche de fromage) me forcera à hypothéquer une oreille (ce qui est quand même un peu con dans un festival de musique, quoique…), hé ben je m’en fous! Ça va quand même être super, voilà!

«Hahaha! Un festival de musique! Il est fou, lui. Non. On a dit non. Les rassemblements, c’est verboten!»

Mais bordel! On est déconfiné ou pas? Je suppose que voyager un peu, histoire de changer d’air, ça va pas être possible?

«Ça m’étonnerait beaucoup sans une raison valable autre que changer d’air.»

Bon, ben… Je vais allez bosser, alors?

«Haaaaaaa. Vous voyez que vous pouvez être raisonnable, quand vous voulez, m’sieur Battaglia.»

Je vois. On est passé du semi-confinement au semi-déconfinement mais la seule chose qui va vraiment changer, c’est qu’on va complètement devoir bosser. Il va être beau le monde d’après.

«Vous êtes sérieux, m’sieur Battaglia? Mais vous vous attendiez à quoi? Les premiers lieux à avoir été envahis sont les McDo, les Ikea et les Hornbach. J’ai pas vu trois heures d’attente pour entrer dans un musée, une librairie ou même chez le petit artisan du coin. Votre immonde d’après, vous vous le fabriquez tout seuls, comme des grands.» 

Vous êtes déprimant. 

«Allez, faites pas la tronche. Y a quand même de bons côtés. Prenez la superbe bagnole de votre patron, par exemple. Eh ben si vous travaillez très dur, si vous mettez votre vie privée de côté au profit de votre job, et si vous ne calculez pas vos heures sup, histoire de rattraper les deux mois de perdus, alors je vous le promets, il pourra s’en payer une nouvelle l’année prochaine.»

Monde de merde.

Philippe Battaglia, écrivain, chroniqueur radio, Monthey


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: "Mad Max Fully Road". Par Philippe BattagliaCoronavirus: "Mad Max Fully Road". Par Philippe Battaglia

Fenêtres sur criseCoronavirus: "tous les héros ne portent pas de masque". Par Philippe BattagliaCoronavirus: "tous les héros ne portent pas de masque". Par Philippe Battaglia

Fenêtres sur criseCoronavirus: "Journal infirme". Par Philippe BattagliaCoronavirus: "Journal infirme". Par Philippe Battaglia

"Journal infirme"

Une douzaine de personnalités issues de générations, de milieux socio-professionnels différents livrent pour "Le...

  16.05.2020 12:00  Coronavirus

Top