Coronavirus
 08.05.2020, 19:30

Coronavirus: appels à l’union face à la pandémie

chargement
La plupart des pays européens ont débuté leur phase de déconfinement. (illustration)

Coopération Quarante ans après l’éradication de la variole, les appels à l’unité se multiplient à travers le monde. Alors que le total de morts s’élève à plus de 153’000 personnes en Europe, le vieux continent débute sa phase de déconfinement.

Les appels à l’unité se sont multipliés vendredi pour faire face à la pandémie de coronavirus. Quarante ans jour pour jours après l’annonce de l’éradication de la variole, le directeur général de l’OMS a appelé à faire de même.

La lutte contre la variole – qui a tué 300 millions de personnes pendant le XXe siècle – a rassemblé des Etats qui s’opposaient politiquement. Elle a montré «ce qui est possible» lorsque les pays s’unissent «contre une menace de santé commune», a affirmé Tedros Adhanom Ghebreyesus à la presse depuis Genève.

 

 

De nombreux instruments sont les mêmes que ceux utilisés contre Ebola et le coronavirus. M. Tedros a mentionné la surveillance, le traçage des contacts et des campagnes auprès de la population. Seule différence, aucun vaccin n’a encore été validé contre le coronavirus.

De façon surprenante, la Chine a déclaré vendredi soutenir la création «après la fin de l’épidémie» d’une commission sous l’égide de l’OMS afin d’évaluer «la réponse mondiale» au Covid-19.

Désastre économique

Plusieurs responsables européens ont par ailleurs appelé les Etats membres de l’UE à se montrer solidaires pour permettre l’adoption d’un ambitieux plan de relance à même de sortir l’Union européenne de la grave récession provoquée par la pandémie.

«Cette solidarité ne va pas de soi, elle n’est pas un dû. Elle demande des efforts et des compromis de la part de tous», a reconnu la présidente la Commission Ursula von der Leyen. Ces messages vidéo ont été diffusés pour commémorer l’appel lancé le 9 mai 1950 par Robert Schumann, texte fondateur de la construction européenne.

La Commission européenne a prédit mercredi une récession «historique» dans l’UE cette année, notamment dans les pays du sud. L’impact de la pandémie est également désastreux aux Etats-Unis. Près de 20,5 millions d’emplois ont été détruits au mois d’avril, du jamais vu en si peu de temps et le taux de chômage a bondi à 14,7%, au plus haut depuis les années 1930, selon les données publiées vendredi. Le nombre de personnes sans emploi a atteint 23,1 millions.

L’Amérique «triomphera»

Avec plus de 75’700 morts au total, dont 2400 au cours des dernières 24 heures, les Etats-Unis sont désormais l’épicentre de la maladie. Donald Trump a toutefois assuré que, comme en lors de la Deuxième Guerre mondiale, l’Amérique «triompherait», cette fois face au coronavirus.

Dans le monde, près de 270’000 personnes sont décédées. En Europe, la pandémie a tué plus de 153’000 personnes, dont 31’241 au Royaume-Uni, 30’201 en Italie, 26’299 en Espagne et 25’987 en France, selon un bilan établi vendredi matin par l’AFP.

Grand déconfinement

Ce long week-end du 8-Mai marque véritablement le début du grand déconfinement en Europe. Les derniers pays encore bouclés se lancent à leur tour, de façon progressive, dans la levée des restrictions: France, Royaume-Uni, Espagne, Belgique, Pays-Bas, République tchèque, Grèce et Ukraine. Dès ce vendredi, Barcelone a rouvert ses plages pour la pratique sportive, même si l’Espagne reste prudente.

En France, la liberté de circulation sera rétablie mais assortie de restrictions plus sévères pour des départements «rouges», incluant l’agglomération de Paris, où la circulation du virus est plus active.

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a appelé les Britanniques à la patience, à trois jours d’une allocution dans laquelle il doit annoncer un assouplissement «très limité» de certaines restrictions.

Forte hausse en Russie

A l’inverse, la Russie, longtemps épargnée mais qui connaît une forte hausse du nombre de cas, reste bouclée. La capitale Moscou a prolongé son confinement jusqu’au 31 mai, alors qu’on a enregistré vendredi plus de 10’000 nouvelles infections.

En Asie, la situation se normalise. Bars, cinémas et clubs de gym ont rouvert leurs portes à Hong Kong. En Chine, ce sont les musées, cinémas, théâtres et installations sportives qui sont de nouveau autorisés.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: les nouvelles du vendredi 8 maiCoronavirus: les nouvelles du vendredi 8 mai

DéconfinementCoronavirus: les clients de restaurant pas obligés de laisser leurs coordonnéesCoronavirus: les clients de restaurant pas obligés de laisser leurs coordonnées

InfographieCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le mondeCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le monde

consommationCoronavirus: les marchés alimentaires et agricoles ont absorbé le chocCoronavirus: les marchés alimentaires et agricoles ont absorbé le choc

MesuresCoronavirus: la reprise, un véritable défi pour les sports collectifsCoronavirus: la reprise, un véritable défi pour les sports collectifs

Top