Coronavirus
 21.05.2020, 13:09

Coronavirus: aide massive pour les radios et la télévision valaisannes, plus faible pour «Le Nouvelliste»

chargement
Pour "Le Nouvelliste, la gratuité de distribution postale pour six mois annoncée par le Conseil fédéral ne concerne que 20% de l'acheminement du quotidien, assuré à 80% par son propre service de messageries.

Presse La Confédération débloque 57,5 millions pour les radios, les télévisions et la presse écrite suisses, gravement affectées par la crise du coronavirus. Si les radios et la télévision régionales sont ravies, le soutien aux journaux, dont «Le Nouvelliste», reste marginal.

Elles sont durement touchées par le coronavirus. Les radios, les télévisions et la presse écrite recevront une aide immédiate. Le Conseil fédéral a adopté mercredi deux ordonnances de nécessité en ce sens. Quarante millions proviennent de la redevance et 17,5 des caisses fédérales.

Concrètement, les radios et les télévisions locales seront directement soutenues par une enveloppe de 30 millions de francs issus de la redevance radio-TV.

Les radios valaisannes soulagées

Les radios locales commerciales titulaires d’une concession reçoivent 487 128 francs chacune. Pour les chaînes valaisannes, cette annonce est un véritable soulagement.

Directeur de Rhône FM, Sébastien Rey sourit: «C’est une excellente nouvelle qui nous permet surtout de souffler un peu et d’avoir des liquidités dans l’urgence.» Il souligne aussi une forme de reconnaissance pour l’information de qualité et d’utilité publique: «Ce signal est tout aussi important que la somme d’argent.»

Cette excellente nouvelle nous permet de souffler et d’avoir des liquidités dans l’urgence.
Sébastien Rey, directeur de Rhône FM

Chez Radio Chablais, l’enthousiasme et la confiance sont de mise. «Le montant alloué est fixe pour chaque radio. Puisque nous sommes «petits», la situation est tout à fait confortable pour nous», explique le directeur général Florian Jeanneret. Il ajoute: «Cet argent compense les pertes et nous permet d’assurer une gestion droite et transparente.» Les radios complémentaires à but non lucratif toucheront, elles, 145 132 francs par diffuseur.

Pour les télévisions régionales, une aide de 901 327 francs est prévue. Les chaînes qui offrent des prestations d’information régionale, bénéficient d’une large audience et supportent des charges d’exploitation de plus d’un million de francs par an recevront toutes la même somme. «Elle nous permet d’entrevoir un futur un peu plus serein suite à l’effondrement du marché publicitaire», explique le président de Canal 9 Olivier Dumas, «c’est aussi un peu de baume au cœur de nos collaborateurs tant leurs conditions de travail ont été difficiles ces dernières semaines pour assurer notre mission de service public.»

Un montant «extrêmement faible» pour «Le Nouvelliste»

Le Conseil fédéral prévoit aussi une aide pour la presse écrite. Dès le 1er juin, les quotidiens et les hebdomadaires en abonnement de la presse locale et régionale seront distribués gratuitement pendant six mois, dans le cadre de la tournée régulière de la Poste. Cela coûtera 12,5 millions de francs à la Confédération. Les éditeurs ne pourront toucher cette manne qu’à condition de renoncer aux dividendes.

Toute aide est bienvenue, évidemment. Mais, pour «Le Nouvelliste», il s’agit d’un petit pansement sur une plaie béante.
Eric Meizoz, directeur général du «Nouvelliste»

Au «Nouvelliste», le directeur général Eric Meizoz ne mâche pas ses mots: «Toute aide est bienvenue, évidemment, et nous sommes très heureux pour nos confrères des radios et télévisions. Mais, pour nous, il s’agit d’un petit pansement sur une plaie béante.» Pour le quotidien valaisan, qui assure 80% de ses livraisons de journaux grâce à son propre service de messageries, une aide à la distribution postale sur six mois représente un montant «extrêmement faible» de quelque 130 000 francs.

A lire aussi: Médias: L’illustré réduit ses effectifs d’un quart en coupant huit postes

Licenciements pas d’actualité

Pour soulager plus durablement la situation d’une presse écrite en apnée structurelle déjà avant la crise sanitaire, Eric Meizoz mise sur deux soutiens potentiels, déjà en discussion à Berne: «Nous attendons une aide indirecte sur notre distribution matinale et une autre à la promotion des médias numériques payants.»

Après la mort récente du «Régional» et la suppression de huit postes à «L’illustré», le directeur rassure néanmoins sur le futur proche du «Nouvelliste»: «Un plan de restructuration ou des licenciements ne sont pas d’actualité. Mais si l’impact du coronavirus devait durer, la situation pourrait devenir intenable.»

A lire aussi: La mort du «Régional» cristallise l’agonie de la presse

10 millions pour l’agence Keystone-ATS

A noter encore que la Confédération prend aussi en charge pendant six mois les coûts de l’agence de presse Keystone-ATS facturés aux médias électroniques. Une enveloppe de 10 millions de francs au maximum est mise à disposition. Cette somme provient aussi de la redevance radio-TV.

Cette possibilité ne figure pas dans l’ordonnance pour la presse écrite, a fait savoir Médias Suisses. L’organisation veut interpeller la Chancellerie fédérale à ce sujet.

Le Conseil fédéral examinera dans six mois si le soutien doit être prolongé pour la presse écrite et pour l’agence Keystone-ATS.
 

L’INFO SOLIDAIRE

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

En directCoronavirus: les médias recevront une aide de 65 millions de francsCoronavirus: les médias recevront une aide de 65 millions de francs

SOUTIENCoronavirus: 500 millions pour aider le sport à surmonter la criseCoronavirus: 500 millions pour aider le sport à surmonter la crise

Top