Coronavirus
 16.03.2020, 14:11

Coronavirus: à Val-d’Illiez comme ailleurs, les enfants sont venus chercher toutes leurs affaires scolaires

chargement
Les élèves étaient parfois accompagnés de leurs parents ce lundi matin.

Scolarité Les élèves des communes de Troistorrents, Val-d’Illiez et Champéry ont repris le chemin de l’école ce lundi… pour récupérer les derniers classeurs et cahiers afin de travailler efficacement depuis chez eux.

Plusieurs élèves avaient déjà pris une grande majorité de livres et de cahiers vendredi après-midi, après l’annonce du Conseil fédéral qui déclarait la fermeture des établissements scolaires de Suisse. Mais quelques enfants n’avaient pas pu être avertis à temps. «Certains d’entre eux se trouvaient de sortie sur les pistes de ski et d’autres n’avaient pris que l’essentiel», relève Frank Berrut, directeur de l’EIVI, l’école intercommunale de la vallée d’Illiez.

Une récupération coordonnée pour les uns

Lundi matin, les parents ont reçu un message du titulaire de leur enfant, annonçant que la totalité du matériel devrait être emportée. «Nous avons ainsi l’assurance que chaque élève pourra travailler complètement et efficacement depuis la maison», ajoute le directeur.

Les enfants ne devaient pas être plus de deux en même temps dans la classe. ©Le Nouvelliste

Les transports scolaires ont été assurés aux arrêts et horaires habituels et la distribution du matériel a été organisée par les enseignants eux-mêmes. Tous les degrés étaient concernés et des plannings ont été définis pour que les enfants ou les parents ne se retrouvent pas plus de deux en même temps dans la classe. «Tout s’est passé dans le calme», raconte une enseignante de primaire. «La plupart des visiteurs ont su garder leur distance et toutes les affaires ont été prises rapidement. Seul bémol à relever: les parents qui sont venus avec plusieurs enfants en même temps, dont certains qui toussaient dans les couloirs…

Matériel entreposé dans le couloir pour les autres

Quelques parents se sont entraidés pour éviter les déplacements inutiles. D’autres, pour qui les horaires scolaires n’étaient pas adéquats, pourront encore récupérer les derniers livres et cahiers dans les couloirs des écoles où ils ont été entreposés par les enseignants.

La direction des écoles de la vallée d’Illiez, comme partout ailleurs dans le canton, travaille en ce moment à l’organisation de l’enseignement à distance. La mise en place de cette action, prendra encore quelques jours. «Nous ne devons pas nous précipiter», estime une enseignante. «Nous réfléchissons à la meilleure organisation possible. Tout le monde n’a pas accès aux outils informatiques, il faut en tenir compte.» «L’objectif est de consolider les apprentissages, les contenus et les matières seront connus des enfants», conclut encore Frank Berrut.
 

A lire aussi : «Il y aura moins d’heures de cours à la maison qu’à l’école» (14 mars 2020)


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieLe Valais en état d’urgence à cause du coronavirus. Fermeture imminente de nombreux commercesLe Valais en état d’urgence à cause du coronavirus. Fermeture imminente de nombreux commerces

Portes closesCoronavirus: en Valais ça commence à fermerCoronavirus: en Valais ça commence à fermer

École«Il y aura forcément moins d’heures de cours à la maison qu’à l’école» L’annonce de Jean-Philippe Lonfat«Il y aura forcément moins d’heures de cours à la maison qu’à l’école» L’annonce de Jean-Philippe Lonfat

Top