Coronavirus
 18.04.2020, 18:00
Lecture: 10min

Coronavirus: à Sion, des militaires en première ligne face à l’épidémie

Premium
chargement
Les soldats sanitaires mobilisés dans le poste médical avancé de l'hôpital de Sion ont pour mission de trier tous les patients afin de décharger le service des urgences.

Pandémie Ils sont en première ligne face au coronavirus. Depuis le 23 mars, huit militaires s’activent dans le poste médical avancé de l’hôpital de Sion afin de décharger le service des urgences. Ces miliciens, appuyés par ceux de la Protection civile, ont mis leur vie entre parenthèses pour prêter main-forte au personnel médical. Reportage.

«Nous allons passer au frottis. Cet examen sera un peu désagréable, mais rien de bien méchant.» En temps normal, Guillaume suit une formation HES en physiothérapie. Mais depuis une quinzaine de jours, ce Genevois de 25 ans enfile quotidiennement sa tenue militaire pour prêter main-forte au personnel médical dans la lutte contre le coronavirus. Il compte parmi les huit...

À lire aussi...

TourismeCrans-Montana: une diminution de 16% des nuitées hôtelièresCrans-Montana: une diminution de 16% des nuitées hôtelières

live
En directCoronavirus: les cantons romands rouvrent leurs restaurants le 10 décembreCoronavirus: les cantons romands rouvrent leurs restaurants le 10 décembre

La question Covid du jour (1/11): faut-il appliquer les gestes barrières à la maison?La question Covid du jour (1/11): faut-il appliquer les gestes barrières à la maison?

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 24 novembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 24 novembre

France: Macron allège le confinement et appelle à la responsabilitéFrance: Macron allège le confinement et appelle à la responsabilité

Top