Coronavirus
 26.03.2020, 05:30

Coronavirus: à La Sage, Marlène Mauris réinvente le service de proximité

Premium
chargement
A La Sage, sur les hauts d'Evolène, les livraisons à domicile sont assurées par l'épicière Marlène, son voisin adolescent Dan et Nougat, une ânesse très coopérative.

Solidarité Tout est parti d’un coup de gueule. Pour permettre à ses clients de rester à la maison et après quelques comportements déplacés, Marlène Mauris a décidé de fermer son épicerie. Depuis La Sage, elle livre à domicile, et à dos d’âne.

L’aventure a comme un goût aigre-doux. A la fois amer et réconfortant. Elle réunit humanité, solidarité, mais aussi désillusion et révolte. Tout commence par un coup de gueule, au lendemain de ce fameux vendredi 13 qui a vu canton et Confédération édicter des mesures drastiques pour tenter de contenir l’épidémie de Coronavirus.

Le samedi 14 mars, dans son épicerie...

À lire aussi...

La belle histoireCoronavirus: un site pour trouver en un seul clic les commerces qui livrent à domicileCoronavirus: un site pour trouver en un seul clic les commerces qui livrent à domicile

Top