Coronavirus
 14.05.2020, 15:30

Coronavirus: à 8 ans, elles organisent une vente pour aider les démunis

chargement
Amandine, Clarissa et Elena, fières d'avoir contribué à aider les gens grâce à leur initiative.

Trois fillettes habitant le même immeuble à Chalais ont vendu des objets confectionnés par elles et récolté une jolie somme en faveur de la Chaîne du Bonheur.

Les enfants ont toujours des ressources et des idées. Durant le confinement, Elena, Clarissa et Amandine, trois filles de 8 ans fréquentant la même classe de 4H et habitant le même immeuble à Chalais, ont pris une jolie initiative: installer, le temps d’une après-midi, un petit stand dans leur quartier pour y vendre des objets confectionnés par leurs soins, dans le but de reverser l’argent à une association.

Une semaine plus tard, l’affaire était conclue. La vente a généré un bénéfice de 180 francs, que les fillettes ont transmis à la Chaîne du Bonheur, via la Poste. «Elles étaient très surprises d’avoir récolté une si grosse somme», raconte Marie-Lucie Sido, la maman de l’une des filles. «Et aussi très heureuses de pouvoir ainsi aider des personnes dans le besoin.»

Dans le stand qu’elles ont monté entre deux immeubles, bracelets et colliers de leur confection ont séduit les amis et les voisins. Elles ont encore vendu des livres qu’elles ne lisaient plus, ainsi que des boissons.

Avec le soutien des familles

 «Toute la famille a été impliquée dans l’aventure», raconte encore la maman. Ainsi, c’est un grand frère qui a imprimé les affiches sur l’ordinateur ou encore un papa qui installé la table et le parasol du stand. Lors de la vente, les habitants de l’immeuble ont joué le jeu et ils ne sont pas les seuls: afin de ramener le maximum de monde, les familles et les amis des trois filles ont été avertis sur leurs groupes WhatsApp.

Outre le beau geste de solidarité, les parents d’Elena, Clarissa et Amandine ont été frappés par leur esprit d’initiative et d’invention. «En tant que mamans nous avons été épatées par leurs idées, organisation, motivation et facilité d’impliquer tout le monde dans leurs histoires», relève encore Marie-Lucie Sido.

Cet essai réussi a-t-il suscité le désir de renouveler l’expérience? «Peut-être seront-elles motivées à faire d’autres ventes, en y apportant des améliorations.»
 

A lire aussi : Coronavirus: la Chaîne du Bonheur ouvre un compte et lance un appel aux dons

 


L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du Nouvelliste se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle.
http://abo.lenouvelliste.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

InspirationDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisansDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisans

TraditionsCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battreCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battre

RepriseFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis closFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis clos

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 mai

PandémieCoronavirus: Donald Trump met fin à la relation des Etats-Unis avec l’OMSCoronavirus: Donald Trump met fin à la relation des Etats-Unis avec l’OMS

Top