Coronavirus
 09.04.2020, 18:37

Coronavirus: 40 millions à fonds perdu pour les indépendants

chargement
Le canton du Valais tient à ses indépendants et à leur rôle dans l'économie locale.

Économie Le Conseil d’Etat valaisan dépensera 40 millions de francs supplémentaires à fonds perdu pour venir en aide à 20 000 entrepreneurs touchés par la pandémie de coronavirus. Ces nouvelles mesures se veulent complémentaires à celles annoncées par la Confédération.

Quarante millions de francs à fonds perdu. Pour le seul mois d’avril et renouvelable si besoin. C’est ce qu’a promis jeudi le Conseil d’Etat à l’économie valaisanne lors d’une conférence de presse extraordinaire tenue dans la salle du Grand Conseil à Sion.

Destinée aux «oubliés de Berne», cette manne vient compléter un premier train de mesures de 170 millions annoncé le 26 mars dernier. Elle permettra de soutenir quelque 20 000 indépendants, impactés par le Covid-19, mais qui n’avaient pas encore obtenu de soutien de la Confédération.

A lire aussi: Crise économique du coronavirus: les 230 millions du Valais sous la loupe

Ceux qui travaillent seront aussi aidés

Les mesures de confinement prises par la Confédération ont forcé de nombreux indépendants à cesser leur activité. Conséquence, ceux qui n’étaient pas explicitement obligés d’arrêter de travailler, mais qui ont perdu de nombreux clients, ne pouvaient pas réclamer d’aides.

L’exécutif cantonal a donc entendu leurs doléances. Ces entrepreneurs pourront obtenir une indemnité mensuelle maximale équivalant à 80% de leur bénéfice net lors de la dernière année fiscale pour un montant maximal de 4410 francs.

L’administration cantonale pourra éventuellement prendre en compte plusieurs années. «Pour éviter de prétériter le vigneron qui, en 2017, a vécu sa plus mauvaise année depuis des décennies», cite en exemple Christophe Darbellay, chef du Département de l’économie et de la formation.

«Cela va les aider à passer un cap compliqué», se réjouit Thomas Birbaum, secrétaire général de l’Union des indépendants (UDI). «Les entrepreneurs dont le chiffre d’affaires permet juste de tourner n’ont pas forcément envie de recourir à des prêts cautionnés. Ce forfait leur permettra de repartir rapidement une fois la crise terminée.»

Patrons-employés mieux considérés

Le canton complétera aussi le forfait accordé par le Conseil fédéral aux salariés qui ont une position assimilable à celle d’un employeur. Le montant de 3320 francs versé par la Confédération pourra ainsi être complété, jusqu’à un maximum de 5880 francs, représentant 80% du dernier salaire AVS déclaré.

Enfin, l’exécutif cantonal dispose d’une réserve de 3 millions de francs pour les cas de rigueur qui ne bénéficient ni des aides fédérales ni des aides cantonales.

Les indépendants pourront accéder à un formulaire sur le site internet du Service cantonal des contributions dès le 15 avril.

La réponse à un Conseil fédéral «timoré»

Depuis le début de la pandémie, la Confédération avait rassuré bon nombre d’acteurs économiques grâce à ses annonces. Jusqu’à mercredi.
«On attendait des grandes mesures pour les indépendants et elles ne sont pas venues», regrette Christophe Darbellay. Le conseiller d’Etat PDC a même jugé que le Conseil fédéral avait été trop «timoré» lors de sa conférence de presse de mercredi.

A lire aussi: Coronavirus: les mesures annoncées par le Conseil fédéral rassurent le Valais économique

Le canton du Valais a donc pris les devants et devient un des premiers en Suisse à annoncer des mesures de soutien aussi fortes dans le cadre de la pandémie de Coronavirus.

«Nous voulions dire aux indépendants que nous tenons à eux», relève Christophe Darbellay. «Ils représentent la colonne vertébrale de notre économie.» Un cri du cœur bien entendu par l’UDI et Thomas Birbaum: «Cela démontre qu’en Valais on respecte l’esprit d’entrepreneur.»

 

Aux grands maux les grands remèdes
Le chiffre annoncé par Christophe Darbellay révèle l’ampleur des turbulences que traverse l’économie valaisanne à cause du Covid-19. Six mille entreprises valaisannes ont déjà déposé une demande de chômage partiel pour un total de 40 000 travailleurs. En d’autres termes, 23% de la population active dans le canton du Valais est privée d’une partie de ses revenus.
On comprend dès lors mieux l’ampleur des plans économiques annoncés par la Confédération et les cantons. Fin mars, le Conseil d’Etat valaisan a annoncé un premier plan de 170 millions de francs, principalement sous forme de cautionnements de crédits-relais. Septante millions de francs supplémentaires avaient été débloqués en faveur de l’agriculture, sous forme d’acomptes sur les paiements directs. 

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 mai

Week-endCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la PentecôteCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la Pentecôte

PandémieCoronavirus: plus de 6 millions de personnes contaminées dans le mondeCoronavirus: plus de 6 millions de personnes contaminées dans le monde

PandémieCoronavirus: en Europe, le football reprend ses droitsCoronavirus: en Europe, le football reprend ses droits

Le football de retour

Dans le sillage de la Bundesliga allemande, le football reprend petit à petit dans différents pays d’Europe, presque...

  31.05.2020 18:34  Coronavirus

CoronavirusValais: la joie retrouvée de célébrer la messe ensemble, malgré le coronavirusValais: la joie retrouvée de célébrer la messe ensemble, malgré le coronavirus

Top