Coronavirus
 31.03.2020, 00:01
Lecture: 8min

«C’est la roulette russe»

Premium
chargement
«C’est la roulette russe»

CORONAVIRUS La Suède et les Pays-Bas, seuls pays européens à avoir choisi la stratégie de l’immunité collective, risquent de connaître une hécatombe, prévient le professeur et épidémiologiste belge Yves Coppieters.

Il y a deux façons de stopper la course du coronavirus: soit attendre la mise au point de thérapeutiques, de tests de dépistage de masse et d’un vaccin, soit parier sur l’immunité collective. L’immunité collective ou grégaire? Elle consiste à laisser le Coronavirus contaminer 50 à 70% de la population pour qu’elle s’immunise naturellement par contacts interhumains, tout en...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: face à la remontée des cas, la Suède garde globalement sa stratégieCoronavirus: face à la remontée des cas, la Suède garde globalement sa stratégie

Entre générationsCoronavirus et garde des petits-enfants: «Mieux vaut rester très prudents»Coronavirus et garde des petits-enfants: «Mieux vaut rester très prudents»

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 23 octobre

PandémieCoronavirus: le bilan s’alourdit fortement en ValaisCoronavirus: le bilan s’alourdit fortement en Valais

CriseEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vagueEconomie: les entreprises suisses mieux préparées mais vulnérables face à la 2e vague

Top