Coronavirus
 19.11.2020, 18:00
Lecture: 15min

Bernard Crettaz: «Il faut défendre la mort pour célébrer la vie»

Premium
chargement
Bernard Crettaz estime que la société doit mettre autant d'énergie à sauver la vie d'une personne âgée que celle d'un jeune.

Interview Le sociologue et ethnologue anniviard livre ses appréciations au sujet de ce que la pandémie du Covid-19 a changé par rapport à notre appréhension de la mort.


Du haut de ses 82 ans, s’il est officiellement à la retraite, Bernard Crettaz n’arrête pas de travailler. Il écrit encore et encore des livres et ne cesse de réfléchir au concept de la mort, son sujet de prédilection depuis des années. Avec la pandémie du Covid-19 et les milliers de décès que la maladie provoque, le...

À lire aussi...

Numéro spécialLe journal des morts. L’édito de Stéphanie GermanierLe journal des morts. L’édito de Stéphanie Germanier

PandémieLe coronavirus a provoqué plus de 400 morts en ValaisLe coronavirus a provoqué plus de 400 morts en Valais

Système sanitaireCoronavirus: sous pression, le système sanitaire valaisan risque d’opérer un «triage rampant»Coronavirus: sous pression, le système sanitaire valaisan risque d’opérer un «triage rampant»

Top