Coronavirus
 14.05.2020, 15:00

A Martigny et en Entremont, la solidarité est maintenue même si les demandes régressent

chargement
Le Réseau solidaire de la ville de Martigny a répertorié plus de 500 appels depuis le 22 mars.

Déconfinement En Octodure, le Réseau solidarité est actif jusqu’à la fin juillet. En Entremont, les Jeunesses répondent présent au cas où.

Depuis sa mise en place le 22 mars, le Réseau solidaire Martigny a répertorié plus de 500 appels. «Pour l’instant, quelque 300 actions ont été mises sur pied, essentiellement des livraisons de courses, des demandes spéciales et du soutien moral», explique la déléguée sociale Céline Roduit Arlettaz. Par exemple, pas moins de 5450 repas ont été distribués à ce jour par l’association l’AMIE. Aujourd’hui, les demandes sont stables.

Cette opération a pu se concrétiser grâce à l’engagement de nombreux acteurs sociaux et politiques locaux. Au début mai, le Centre de loisirs et culture (CLCM) a repris en main toute la logistique du Réseau solidaire de Martigny en plus de la hotline et de la coordination.

«L’aide précieuse de la PCi, de la jeunesse bordillonne et des citoyens bénévoles entre la mi-mars et la fin avril a contribué à son bon fonctionnement. Il reste actif jusqu’à la fin juillet», indique le responsable Steve Chambovey, du CLCM. Pour Céline Roduit Arlettaz, «la priorité de ce dispositif est de conserver le lien avec les personnes vulnérables.»

Les Jeunesses toujours sur le pont

En Entremont, l’intensité de l’engagement des Jeunesses locales a été revue à la baisse. Florent Darbellay, président de la Jeunesse de Liddes et Bourg-Saint-Pierre: «Depuis une semaine, on n’a plus enregistré d’appel. Mais si une personne a besoin d’un coup de main, on répondra présent.»

Le discours est sensiblement le même du côté d’Isaline Maret, de la Jeunesse du Levron, et de Samuel Deslarzes, de la Jeunesse du Châble et de Montagnier: «Le nombre de sollicitations a clairement diminué. Mais on est là si quelqu’un souhaite recevoir un médicament ou se faire livrer des courses.»

 

A lire aussi: Coronavirus: Martigny regroupe ses forces pour créer un réseau solidaire

En savoir plus: D’autres infos ici

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du Nouvelliste se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 31 mai

Week-endCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la PentecôteCoronavirus: les Suisses retrouvent un certain farniente estival pendant le week-end de la Pentecôte

PandémieCoronavirus: plus de 6 millions de personnes contaminées dans le mondeCoronavirus: plus de 6 millions de personnes contaminées dans le monde

PandémieCoronavirus: en Europe, le football reprend ses droitsCoronavirus: en Europe, le football reprend ses droits

Le football de retour

Dans le sillage de la Bundesliga allemande, le football reprend petit à petit dans différents pays d’Europe, presque...

  31.05.2020 18:34  Coronavirus

CoronavirusValais: la joie retrouvée de célébrer la messe ensemble, malgré le coronavirusValais: la joie retrouvée de célébrer la messe ensemble, malgré le coronavirus

Top