Coronavirus
 28.03.2020, 12:00

500 paniers gourmands de grands chefs et vignerons distribués dans cinq hôpitaux romands

chargement
Adrien de Meyer, l'inventeur de Pataclette, Gilles Besse et Sylvain Richard, associé d'Adrien de Meyer et président du M Club ont apporté une centaine de sacs garnis de délicatesses concoctées par de grands chefs. au personnel des urgences et des soins intensifs de l'Hôpital de Sion.

Soutien gourmand Un club d’entrepreneurs épicuriens offre un ravitaillement de luxe au personnel hospitalier des urgences et des soins intensifs de cinq grands hôpitaux romands.

Ils font partie du M Club (M comme Master), un club qui regroupe les entrepreneurs amoureux des plaisirs de la table. Hédonistes et généreux, ils ont voulu, eux aussi, prouver leur gratitude au personnel hospitalier des urgences et des soins intensifs de cinq grands hôpitaux romands en leur offrant des paniers gourmands. Cinq cents paniers pour être précis.

Des paniers garnis par cinq grands chefs, qui totalisent à eux seuls 85 points au GaultMillau. Franck Giovannini (19/20), Pierrot Ayer (17/20), Pierrick Suter (17/20), Marie Robert (16/20) et Mathieu Bruno (16/20), quasi tous membres du M Club, ont ainsi mis la main à la pâte. Viande séchée et Pataclette agrémentent aussi ces paniers.

Des membres vignerons, Jean-René Germanier, Gilbert Devayes et Magnificient’s notamment, ont ajouté quelques flacons de leurs précieux nectars.

«Les bouteilles ne seront pas distribuées pour l’instant, mais gardées pour être dégustées lors du prochain repas du personnel quand la crise du coronavirus ne sera plus qu’un pénible souvenir», explique Gilles Besse, investigateur du projet avec Sylvain Richard, l’un des patrons de Pataclette, et David Lizzola, CEO de Léguriviera, maison qui compte parmi ses clients plusieurs hôpitaux.

«C’est une manière pour nous de dire merci au personnel soignant pour son engagement et le courage dont il fait preuve. On espère ainsi lui offrir un peu de bonheur», confie Sylvain Richard qui est aussi président du M Club.

Père d’une fille qui travaille aux soins intensifs de l’hôpital de Fribourg, il conclut par un message au grand public: «Ne prenez pas de risques, restez à la maison!»

A lire aussi: Coronavirus: nos héros tout en blanc, comme des anges gardiens
 

L’info solidaire

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.

Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle.

http://abo.lenouvelliste.ch
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TémoignagesCoronavirus: des Valaisans de toutes les générations ont guériCoronavirus: des Valaisans de toutes les générations ont guéri

PandémieCoronavirus: l’Hôpital Riviera-Chablais augmente son dispositifCoronavirus: l’Hôpital Riviera-Chablais augmente son dispositif

Top