Réservé aux abonnés

20 ans en 2020: «Sans le coronavirus, je n’aurais jamais tenté cette nouvelle activité»

Frustrations, bonheurs, craintes ou rêves… Dix jeunes Valaisannes et Valaisans ont accepté de raconter leur année au «Nouvelliste» et d’imaginer le futur. Découvrez, d’ici au 31 décembre, leurs témoignages. Dans ce premier épisode, on leur a demandé comment la pandémie de coronavirus les a marqués, entre peines et joies.
23 déc. 2020, 19:00 / Màj. le 24 déc. 2020 à 10:36
Manon a profité de la pandémie pour passer du temps en famille, notamment avec son papa en montagne.

Couronne sur la tête, Aurélie Abbet souffle ses vingt bougies. En face, son papa, sa maman et ses deux soeurs lui chantent un «joyeux anniversaire». Ce 30 mars tant attendu, la jeune femme de Charrat aurait rêvé le vivre différemment. En plus grand nombre. Deux semaines plus tôt, la proclamation de l’état d’urgence l’oblige à annuler sa fête.

 

Le jour de ses 20 ans, Aurélie a reçu une vidéo avec les souhaits de tous les invités&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an