15.02.2020, 05:30

Communes: le Grand Entremont comme une évidence. Le débriefing de Vincent Fragnière

Premium
chargement
Vincent Fragniere, rédacteur en chef

Dans le rétro Depuis deux semaines, le Nouvelliste a lancé une réflexion liée aux communes valaisannes à huit mois d'élections qui vont élire 760 conseillères ou conseillers communaux. La taille de celles-ci à l'avenir occupera une grande partie des débats. Vincent Fragnière vous en explique les raisons.

Demain, le Valais romand aura peut-être moins de vingt communes et toutes ou presque auront un Conseil général comme pouvoir législatif et des élus à l’exécutif de plus en plus professionnels. Non pas pour le plaisir de réaliser des fusions, mais pour le bien-être des citoyens et des régions concernées. 

Prenons un seul exemple, la vallée d’Entremont, où se trouve la commune la plus riche du canton: Bagnes. D’ici à vingt ans, elle aura généré 1 milliard de marge...

À lire aussi...

Communales 2020Comment la constituante veut façonner l’avenir des communesComment la constituante veut façonner l’avenir des communes

Communales 2020Le Conseil général, ami ou ennemi de l’exécutif?Le Conseil général, ami ou ennemi de l’exécutif?

Top