18.02.2020, 19:00

Ces élus haut-valaisans qui n’avaient pas voté pour eux aux communales

Premium
chargement
1/2  

Politique En 2016 dans huit communes haut-valaisannes, l’ensemble des conseillers ont été choisis alors qu’ils n’étaient pas candidats. Reportage dans deux localités où les politiciens ont été élus contre leur gré.

Avec son toit en dalles et son architecture typique de l’Italie voisine, la maison de commune du Simplon attire les touristes. Mais pas les candidats à l’exécutif. Dans ce village de 300 habitants, perché à 1500 m d’altitude, aucun des conseillers communaux n’avait sollicité de nouveau mandat en 2016. Et personne ne s’était présenté pour succéder aux cinq démissionnaires.

Surprenante vue du Valais romand, cette situation n’est pas nouvelle ni inédite pour le canton....

À lire aussi...

EGALITÉJournée des droits des femmes: au fait, elles s’occupent de quoi nos élues dans les communes?Journée des droits des femmes: au fait, elles s’occupent de quoi nos élues dans les communes?

[Territoire 8/8]Communes du Haut-Lac: le mariage semble inéluctableCommunes du Haut-Lac: le mariage semble inéluctable

Territoire (8/8)Grand Monthey: peu d’obstacles à franchir?Grand Monthey: peu d’obstacles à franchir?

Territoire (7/8)Saint-Maurice peut-elle rester seule?Saint-Maurice peut-elle rester seule?

Territoire (7/8)Collonges et Evionnaz: fusionner avec Saint-Maurice ou Martigny?Collonges et Evionnaz: fusionner avec Saint-Maurice ou Martigny?

Top