Combats de reines
 09.05.2020, 05:30
Lecture: 15min

Coronavirus: sans finale à Aproz, les mamans passionnées de race d’Hérens seront les reines de ce dimanche

Premium
chargement
Comme d'autres passionné-e-s de la race d'Hérens, Laurie Maret passera la Fête des mères de dimanche loin de la finale nationale et de l'arène de Pra Bardy.

Traditions Ce dimanche, ce seront enfin elles les reines. Découvrez comment les mamans et grands-mamans passionnées de race d’Hérens vivront leur Fête des mères loin de la finale nationale et de l’arène de Pra Bardy.

Elles en ont passé, des dimanches de Fête des mères dans l’arène de Pra Bardy d’Aproz. Pour accompagner leur époux éleveur, y faire combattre leur propre bête, travailler en tant que bénévole, ou simplement pour assouvir leur passion des reines devant ce spectacle qu’est la Finale nationale de la race d’Hérens. 

Mais cette année, ce sera différent. Un lutteur particulièrement coriace venu de Chine et dénommé coronavirus est passé par là, mettant à terre l’édition...

À lire aussi...

Race d’HérensValais: un premier combat de reines déjà annuléValais: un premier combat de reines déjà annulé

Jeu de sociétéLes reines luttent sur un plateauLes reines luttent sur un plateau

Race d’HérensValais: l’idée d’un combat de reines cet automne rejetéeValais: l’idée d’un combat de reines cet automne rejetée

PandémieCoronavirus: une inalpe (presque) à huis closCoronavirus: une inalpe (presque) à huis clos

ElevageCoronavirus: les combats de reines sont annulésCoronavirus: les combats de reines sont annulés

Top