Combats de reines
  07.08.2015, 11:55

Combat de l'espace Mont-Blanc: le jeu des différences entre Aoste et le Valais

chargement
1/5  
Par Jean-Yves GABBUD

Espace Mont-Blanc Qu'est ce qui différencie un combat de reines valdôtain d'un combat de reines valaisan?

CORNES Ce n'est pas là une règle absolue, mais, en général, les Reines valdôtaines portent des cornes moins travaillées que les valaisannes. En d'autres termes, les cornes n'ont pas la même forme. Les éleveurs valaisans aiment guider les cornes de leurs bêtes pour les recourber, alors que les éleveurs valdôtains ont tendance à laisser aller les cornes naturellement, ce qui les fait souvent s'élargir. Derrière ces pratiques se cachent des critères esthétiques, mais aussi d'efficacité.

SONNETTES La plus grande différence entre une hérens valaisanne et une de ses congénères valdôtaines? Le son de la sonnette. Les cloches ne se ressemblent pas et donnent un son très différent. Pour une oreille valaisanne, les cloches valdôtaines ont un bruit de toles, plus aigu, qui ressemble, un peu, à celui émis par les sonnettes du jeune bétail valaisan. Les courroies sont aussi assez différentes. Plus chargées, celles de la vallée d'Aoste se reconnaissent au premier coup d'oeil.

ROBES Dans la vallée d'Aoste comme en Valais, il y a des vaches lutteuses au manteau uni et d'autres qui ont des taches blanches sur leur robe. Ces dernières sont appelées évolénardes en Valais et pie noire dans la vallée voisine. Pendant longtemps, les vaches portant des taches étaient nombreuses dans les étables valdôtaines, elles sont en recul aujourd'hui. Par contre, on voit toujours des bêtes très blanches à Aoste, comme "Potblanc" (no 13) qui a lutté samedi.

ARENE Depuis 1986, les reines valdôtaines bénéficient de l'arène de la Croix-Noire à Aoste pour jouer des cornes lors de la finale régionale. Il s'agit d'un véritable stade en dur, avec une partie des gradins couverts et un espace pour les animaux de grand standing. Cette arène a été payée par les pouvoirs publics et a coûté l'équivalent de 4 millions de francs suisses. Par contre, les batailles régionales, qualificatives pour la finale, ont souvent lieu dans des prés.

BATAILLES Les Combats de reines s'appellent batailles dans la vallée d'Aoste. La différence n'est pas seulement une question de vocabulaire. Les Valaisans mettent quinze-vingt bêtes ensemble dans l'arène et elles se rencontrent librement. A Aoste, les vaches sont présentées deux par deux, en fonction d'un tirage au sort et la perdante est aussitôt éliminée. Autre différence: lors des batailles officielles, les Valdôtains ne font lutter que les vaches. Les jeunes bêtes ne combattent pas.

Ce qui diffère aussi

Les Valdôtains organisent 20 batailles locales donnant accès à la finale régionale qui se déroule à Aoste en octobre, alors que les Valaisans mettent sur pied beaucoup moins de combats. En 2014, il n'y aura chez nous que 7 combats qualificatifs, 1 combat d'été (qui n'est pas qualificatif, contrairement aux combats d'été valdôtains) et la finale qui aura lieu au mois de mai.

Avec leur système d'élimination directe, les lutteuses valdôtaines sont plus préservées que les valaisannes. Ainsi, une bête qui n'est pas qualifiée lors d'une bataille, peut prendre part à une autre bataille pour retenter sa chance.

Dans la vallée d'Aoste, quasiment toutes les bêtes qui sont qualifiées, à moins qu'il y ait une raison sanitaire, participent à la finale, alors qu'en Valais bon nombre d'éleveurs ne présentent pas leurs bêtes à la finale, souvent pour les protéger en vue de l'alpage.

Les Valaisans produisent du raclette, les Valdôtains du fontine. Les deux fromages sont délicieux. Les deux sont protégés par une AOP. Par contre, le fontine ne peut être fabriqué qu'avec du lait des vaches des races valdôtaines (dont la pie rouge, une vache blanche qui ne lutte pas).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: une inalpe (presque) à huis closCoronavirus: une inalpe (presque) à huis clos

TraditionsCoronavirus: sans finale à Aproz, les mamans passionnées de race d’Hérens seront les reines de ce dimancheCoronavirus: sans finale à Aproz, les mamans passionnées de race d’Hérens seront les reines de ce dimanche

ElevageCoronavirus: les combats de reines sont annulésCoronavirus: les combats de reines sont annulés

EpidémieCoronavirus: les combats de reines toujours dans l’attenteCoronavirus: les combats de reines toujours dans l’attente

ElevageLa Fédération d’élevage de la race d’Hérens lance son centième anniversaire à l’ombre du coronavirusLa Fédération d’élevage de la race d’Hérens lance son centième anniversaire à l’ombre du coronavirus

Top