L’hospice du Grand-Saint-Bernard, témoin valaisan des changements climatiques

chargement

Climat La plus ancienne station météorologique de l’arc alpin se trouve au col du Grand-Saint-Bernard. Ses données montrent une augmentation moyenne des températures d’environ 2,5 degrés Celsius en 150 ans. Reportage.

  08.03.2019, 17:00
Lecture: 8min
Premium
Trois fois par jour, Frédéric Gaillard observe l’évolution de la météo depuis divers endroits de l’hospice, comme ici à la hauteur de la station pluviométrique.

Vers la fin du mois de février dernier, les températures étaient largement supérieures aux normes saisonnières. Sur le Chemin qui mène au col du Grand-Saint-Bernard, la neige fond jour et nuit, et la route apparaît çà et là. Le paysage ressemble à celui que les randonneurs observent généralement au mois d’avril, quand l’hiver se retire peu à...

À lire aussi...

EnergieValais: un calculateur pour mieux gérer l’énergie solaire que l’on produitValais: un calculateur pour mieux gérer l’énergie solaire que l’on produit

AventureJulia Schmale, la chercheuse sédunoise qui a vécu quatre mois en Arctique pour étudier le changement climatiqueJulia Schmale, la chercheuse sédunoise qui a vécu quatre mois en Arctique pour étudier le changement climatique

FormationExtinction Rebellion: ces Valaisans qui apprennent à désobéir pour l’environnementExtinction Rebellion: ces Valaisans qui apprennent à désobéir pour l’environnement

Le vent en poupeValais: les vigneron·ne·s bios surfent sur les réseaux sociauxValais: les vigneron·ne·s bios surfent sur les réseaux sociaux

ClimatDes glaciers aux forêts en passant par l'économie, les impacts du changement climatique en ValaisDes glaciers aux forêts en passant par l'économie, les impacts du changement climatique en Valais

Top