«Y a une boum au 10 Downing Street». Le grain de sel de Joël Jenzer

14 janv. 2022, 20:00
/ Màj. il y a 5 jours
Joël Jenzer, journaliste.

En cette période trouble, cela doit être bien difficile d’être un politique. Essuyer les reproches, prendre des décisions contrariantes pour la population, être noyé sous le feu des critiques, risquer de se faire agresser physiquement dans la rue, ne pas savoir quelle cravate marier à son nouveau costume anthracite…

Les politiques ne manquent pourtant pas de moyens de se ressourcer. Prenez Macron: il peut se permettre d’emmerder une minorité de ses concitoyens – en flattant au passage la majorité afin qu’elle vote pour lui à l’élection présidentielle qui approche. En ces temps de haute tension (avec en plus Brigitte sur le dos à la maison, même si la maison, le palais de l’Elysée, est grande), cette sortie a dû soulager ses nerfs.

Autre exemple avec Boris Johnson. Le premier ministre du Royaume-Uni décompresse en organisant des fêtes. En période de confinement? Pas grave, dans quelques jours, le scandale, baptisé «Partygate» dans la presse, sera oublié, effacé de l’actualité par le nouveau variant venu du Zimbabwe ou d’ailleurs. 

«Faites ce que je dis, pas ce que je fais.» Le nouveau slogan de campagne de nos chers politiques?

A lire aussi: La pétillante Queen: le grain de sel de Christine Savioz


Toutes les rubriques de notre page réseautages:




par Joël Jenzer