Réservé aux abonnés

Un palmarès plein d'audace

Le Jury de la 66 e édition récompense le film d'auteur en octroyant ses distinctions à des oeuvres sans concession.

19 août 2013, 00:01
data_art_1755580.jpg

Samedi soir sur la Piazza Gran de, le jury présidé par le cinéaste philippin Lav Diaz a livré un palmarès qui fait la part belle au cinéma le plus exigeant. En décernant le Léopard d'or à "Historia de la meva morte" ("Histoire de ma mort") du jeune cinéaste catalan Albert Serra, il a fait preuve d'audace en distinguant un film à costumes à l'approche radicale, qui aura désarçonné plus d'un spectateur.

Fantaisie vertigineuse

Même si ses trois premiers longs métrages n'ont jamais été distribués en Suisse, Serra, qui a enseigné il y a quelques années à la Haute Ecole de cinéma de Genève, n'est...