Réservé aux abonnés

Dans l'âme de Camille Claudel

Charles Gonzalès interprète la célèbre sculptrice à travers les lettres de l'artiste. Il habite aussi la douleur de la jeune femme enfermée pendant trente ans dans un asile. A voir au Crochetan.

25 mars 2010, 05:02

«Je crois beaucoup en un théâtre de l'émotion. Pour moi, le théâtre est une école des rires et des larmes», souligne Charles Gonzalès. Ce comédien français réussit une performance scénique dans le spectacle «Charles Gonzalès devient Camille Claudel», présenté au Théâtre du Crochetan mercredi prochain.

L'artiste est d'ailleurs salué unanimement par la critique française pour son interprétation de la célèbre sculptrice, enfermée pendant les trente dernières années de sa vie dans un asile. «Le comédien nous attire dans l'intimité de Camille, sans pathos, sans cri. Il dit ses lettres d'une voix mar...