St-Moritz: le verre de whisky à 9'999 francs vendu à un touriste chinois n'avait pas 140 ans d'âge

Fin juillet, un riche touriste chinois s'offrait un petit caprice dans un hôtel de luxe de St-Moritz: un verre de 2 cl d'un whisky millésimé de 1878. Prix de la gorgée: 9'999 francs. Trois mois plus tard, les analyses ont révélé que la bouteille avait tout au plus une quarantaine d'années...

02 nov. 2017, 17:50
/ Màj. le 02 nov. 2017 à 19:24
Le whisky à 10'000 francs la gorgée n'avait qu'une quarantaine d'années.

9'999 francs pour 2 centilitres de whisky. C'est évidemment insensé, mais pour un breuvage qui date de 1878, on peut se dire que ça peut valoir la peine. Fin juillet, un touriste chinoi s'était offert ce plaisir au Waldhaus am See, un palace de la très huppée station grisonne de St-Moritz.

>>A lire aussi: Saint-Moritz: un riche touriste chinois s'offre un verre de whisky à... 9'999 francs

 

L'histoire avait rapidement fait le tour du monde, pour le plus grand plaisir de Sandro Bernasconi, le propriétaire des lieux, très heureux de ce joli coup de pub.

Analyse au carbone 14

Mais le Grison a dû déchanter. Plusieurs critiques ont rapidement mis en doute l'authenticité du précieux liquide, 139 ans au compteur. Pour en avoir le coeur net, il l'a fait analyser par un laboratoire spécialisé, en Ecosse, évidemment. Et, selon le quotidien 20 Minuten, le résultat est cruel: le whisky n'a pas du tout été produit en 1878. Très loin de là, même, puisque les experts qui ont utilisé la datation au carbone 14, estiment qu'il date de 1970 ou 1972.

Confus, Sandro Bernasconi n'a pas hésité à faire 8000 kilomètres pour aller à Pékin annoncer la triste nouvelle à son client, un écrivain à succès. "En Chine, reconnaître ses erreurs est une démarche très appréciée", explique-t-il à nos confrères alémaniques. Il lui a également remboursé la consommation. Et Wei Zhang, l'amateur de whisky grugé, a plutôt bien pris la chose, assurant qu'il avait tout de même passé une très belle soirée dans l'hôtel grison.

Hôtelier sincère

C'est Claudio, le père de Sandro, qui avait acheté cette bouteille qu'il croyait évidemment authentique. L'ancien propriétaire du Waldhaus la lui avait vendue il y a 25 ans pour un montant supérieur à 10'000 francs.

La bouteille de Macallan 1970 se négocie tout de même entre 2 et 5000 francs. Mais elle vous permettra de vous servir... 35 verres de 2 centilitres. A 10'000 francs l'unité, ça laisse tout de même une belle marge au barman!