Réservé aux abonnés

romanComme une haleine chargée...

15 sept. 2015, 10:56
data_art_3378494.jpg

"Des ombres", Alexandre Correa, Torticolis et Frères, 2015, 111 pages, 15 fr.

Le quatrième roman d'Alexan-dre Correa, "Des ombres", est une expérience littéraire réussie, dont on ne se remet pas facilement. Rédigé au fil des photos de Patrice Schreyer illustrant le livre, ce récit rouge et noir conduit le lecteur à travers les méandres de la folie, les grands fonds opaques de la solitude et du désespoir. Chef d'une meute destructrice, Angel trouve son épanouissement à travers la violence poussée à son paroxysme. César, son ami, son double, sa conscience, tente vainement de le ramener à une r...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois