Recherche: le kangourou bionique qui saute à l'infini

Une société allemande a mis au point un kangourou bionique capable sauter quasiment à l'infini comme son homologue animal et bien mieux que le fameux lapin de la publicité Duracell. Cette avancée pourrait permettre à la robotique de créer et de stocker sa propre énergie.
04 avr. 2014, 13:27
Le kangourou obéit par ailleurs aux ordres de son maître, comme tout bon robot qui se respecte.

Festo, c'est une société allemande spécialisée dans l'automatisation du mouvement. Son "petit" plus, c'est qu'elle s'inspire largement des prouesses et des ressources du monde animal. On a déjà vu la méduse, l'oiseau ou la libellule, voilà le kangourou. On appelle ça les biorobots. Et on est très loin des délires de scientifiques illuminés. Toutes ces créations visent à trouver des applications concrètes dans l'industrie, comme l'explique le site spécialisé Humanoïdes.

Comme on peut s'y attendre, le Kangourou Bionique immite à la perfection les mouvements de son homologue animal. Il saut donc particulièrement bien sauter. Mais, mieux que le marsupial, le robot peut récupérer l'énergie de ce saut, l'emmagasiner et la restituer pratiquement à l'infini, grâce à un ressort placé dans ses jambes. En gros, il est bien plus fort que le lapin Duracell.

Et son énergie? Elle est fournie par un compresseur d'air intégré, qui injecte de l'air comprimé dans ses muscles pneumatiques. Une énergie renouvelable donc qui lui permet de faire de petits bonds de 40 centimètres de haut pour 80 cm de long. Et, de ce côté-là, il encore loin du vrai kangourou qui peut atteindre les 3 m 50 en longueur...

 

Aquajelly, la méduse autonome de la même société:

 

Le lapin Duracell (qui a plus de 30 ans), est battu à plates coutures: