Réservé aux abonnés

Pi en 3D, une vision aquatique démultipliée

06 août 2015, 15:23
data_art_1279019.jpg

Cinéaste virtuose capable de varier les registres de façon étonnante, Ang Lee nous a souvent bluffé, que ce soit en aérant les combats d'arts martiaux avec une beauté stupéfiante dans "Tigre et Dragon" (2000), en racontant l'une des plus belles histoires d'amour du cinéma dans "Le secret de Brokeback Mountain" (2005), ou encore en livrant une sublime reconstitution historique de l'occupation japonaise en Chine dans "Lust, Caution" (2008). A l'instar de Scorsese avec "Hugo Cabret" (2011), le réalisateur taïwanais transcende aujourd'hui la 3D par le biais de la profondeur de champ et plonge le s...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois