Photographie: Claude Dussez expose au Paléo

Le Martignerain Claude Dusssez fait partie des photographes officiels de Paléo depuis quatre ans. Cette année, il expose son travail à l'espace Galerie, au coeur du site.

24 juil. 2014, 18:43
Nyon, mercredi 23.07.2014, Paléo 2014, portrait de Claude Dussex, photographe du Paléo, expose ses images à Paléo, photos Cédric Sandoz

L’instinct. Celui de la suspension, de la tension. De l’instant qui précède la déflagration. La science aussi. Des codes qui régissent le monde de la création, du doute qui habite toute quête, et surtout, du rythme intérieur, de la pulsation de ces hommes et femmes dans son viseur. Claude Dussez ¬ aujourd’hui photographe reconnu, hier peintre, dessinateur de presse, musicien ou homme de radio ¬ a tout cela au creux des mains.

Photographe officiel du Paléo depuis quatre ans, il présente son travail réalisé sur la plaine de l’Asse à l’espace Galerie du festival, et, dans le même temps au cœur même de l’installation en matériaux de récupération montée par la compagnie française Monic La Mouche. «J’ai eu de la chance. J’étais déjà heureux de pouvoir exposer à la Galerie, mais j’avais aussi envie d’exploiter le terrain lui-même. Les gens de Monic La Mouche avaient créé des structures très propices à l’affichage. Les envies ont convergé», explique-t-il.

De la chance... Peut-être. Encore faut-il savoir en jouer. «Dans la photographie, il y a une part des choses qui nous échappe», souffle-t-il modestement. Mais danser avec le chaos n’est pas à la portée de tous...

Retrouvez l'intégralité de l'article dans notre édition de demain.